Toulouse: un quinquagénaire tabassé à mort par un groupe d'individus

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Toulouse: un quinquagénaire tabassé à mort par un groupe d'individus

Publié le 28/05/2019 à 09:30 - Mise à jour à 09:37
© PHILILPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme de 53 ans est mort dimanche 26 au petit matin après avoir été roué de coups par plusieurs individus à la sortie d'un bar toulousain. Une enquête a été ouverte.

Les individus responsables de cette violente agression sont activement recherchés. Un homme âgé d’une cinquantaine d’années a été battu à mort, dans la nuit de samedi à dimanche à la sortie d'un bar situé avenue des Etats-Unis à Toulouse en Haute-Garonne. Il a succombé à un arrêt cardiaque provoqué par la pluie de coups qu'il a reçue peu après avoir été admis à l'hôpital Purpan.

Selon La Dépêche du Midi, qui rapporte l'information, les faits ont eu lieu vers 2h. "Le ton serait monté entre les protagonistes, dans un bar avant que tout le monde ne se retrouve à l'extérieur pour en découdre. La victime a essuyé de nombreux coups au visage provoquant notamment une fracture du nez et diverses plaies", précise le quotidien. Les agresseurs étaient quatre ou cinq selon les témoins qui ont assisté à ce violent passage à tabac. Ces derniers ont pris la fuite à bord de deux véhicules avant l'arrivée des forces de l'ordre.

Lire aussi – Aude: un sexagénaire battu à mort par une bande de jeunes

Souffrant de multiples plaies au visage et d’hématomes, la victime a été prise en charge par le SAMU qui est rapidement arrivé sur les lieux. Après un premier massage cardiaque prodigué sur place, l’homme a été transporté en urgence à l’hôpital. Malgré sa prise en charge par le corps médical, il a succombé dans la nuit.

Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale de Toulouse. Les résultats de l'autopsie devraient permettre d'en savoir plus sur les causes précises de la mort.

Voir:

Une centenaire soupçonnée d'avoir étranglé et battu à mort sa voisine de chambre

Bretagne: battu à mort pour une dette de drogue "ridicule"

Pau: un homme de 32 ans battu à mort par une bande d'adolescents

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme de 53 ans est mort après avoir été roué de coups par plusieurs individus à la sortie d'un bar toulousain.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-