Tour de France: six motards de la Garde républicaine violemment agressés

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Tour de France: six motards de la Garde républicaine violemment agressés

Publié le 24/07/2019 à 12:32 - Mise à jour à 12:36
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Six gendarmes du peloton motorisé de la Garde républicaine ont été agressés mardi 23 au soir à Montpellier. Ils ont été pris à partie par une douzaine d'hommes.

Depuis 1953, les gendarmes du prestigieux escadron motocyclistes de la Garde républicaine ont pour mission de participer à la sécurisation du Tour de France. Mardi soir, six militaires qui avaient encadré dans la journée de l'étape de la Grande boucle qui s'était terminée à Nîmes ont été victimes d'une agression par une douzaine de personnes à Montpellier. L'un d'eux a été légèrement blessé.

Selon le journal Le Parisien, qui rapporte les faits, les six gendarmes n'étaient plus en service au moment du fait et passaient la soirée dans la préfecture héraultaise en civil. Vers 23h10, ils ont aperçu des adolescents qui dégradaient des véhicules sur l’avenue Henri Becquerel, dans le quartier du Millénaire. Les militaires ont décidé de faire cesser ces agissements et ont appréhendé deux jeunes hommes en attendant l'arrivée des forces de l'ordre.

Voir - Paris: un policier traîné sur 200 mètres par un VTC après un contrôle

"Sauf que les jeunes retenus par les gendarmes ont, eux aussi, appelé du renfort. Trois voitures arrivent très vite sur place. Douze hommes en sortent et commencent à s'en prendre aux gendarmes", précise le quotidien qui souligne que les jeunes vandales appartiendraient à la communauté des Gens du voyage.

L'agression a pris fin à l'arrivée des renforts de police, ce qui a fait fuir les agresseurs. Ni les jeunes, ni les individus qui sont arrivés après n'ont pu être interpellé.

Légèrement blessé, l'un des gendarmes a été pris en charge par les secours et conduit à l'hôpital. Les victimes ont été entendues au commissariat central de Montpellier. Une enquête a été ouverte par le parquet héraultais et confiée aux hommes de la sûreté départementale.

Lire aussi:

Policier battu à mort devant une discothèque: l'acte pourrait être prémédité

Béziers: il suit et menace un policier devant son enfant pour venger son fils

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les motards de la Garde républicaine ont été pris à partie après avoir appréhendé des jeunes qui dégradaient des voitures.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-