Tours: un homme grièvement blessé par un coup de fusil

Tours: un homme grièvement blessé par un coup de fusil

Publié le 06/04/2017 à 17:39 - Mise à jour à 17:56
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

A Tours, un quadragénaire s'est fait tirer dessus ce jeudi en début d'après-midi. Transporté à l'hôpital, son pronostic vital est engagé. L'altercation serait due à une dette de jeu de 150 euros.

Un homme âgé de 46 ans s'est fait tirer dessus ce jeudi en début d'après-midi dans le quartier de Rabelais-Giraudeau à Tours, rapporte France Bleu. Touché et gravement blessé alors qu'il se trouvait à l'entrée d'une maison, il a été transféré à l'hôpital où son pronostic vital a été engagé, ajoute La Nouvelle République.

Les coups de feu ont été tirés à l'angle du boulevard Jean Royer et de la rue Giraudeau. Un important dispositif de sécurité a été déployé. Le quartier a été bouclé plusieurs heures dans l'après-midi et un périmètre de sécurité a été installé. Pendant l'intervention des forces de police, les élèves des écoles et crèches situées dans le secteur y ont été cantonnés.

L'agresseur a été arrêté à 15h30, deux heures après avoir fuit la scène du crime a indiqué le procureur. Il s'agit d'un homme âgé de 27 ans qui après avoir tiré sur la victime a finalement appelé le 17 pour se rendre à la police. Il a été interpellé dans la rue Chevalier à l'entrée d'un bar.

Il s'agirait d'un règlement de compte entre la victime et l'agresseur pour une dette de jeu s'élevant à 150 euros. Aucun des deux protagonistes n'était connu des services de police avant cette altercation. L'homme de 27 ans a utilisé un fusil à canon scié alors que celui qui a été blessé était venu à sa rencontre muni d'un pistolet d'alarme. Ce dernier serait venu réclamer à son agresseur la somme de 150 euros.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'agresseur a été arrêté à 15h30, deux heures après avoir fuit la scène du crime a indiqué le procureur à la presse.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-