Trafic de drogue: deux policiers arrêtés à l'aéroport de Roissy pour une affaire de cocaïne

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Trafic de drogue: deux policiers arrêtés à l'aéroport de Roissy pour une affaire de cocaïne

Publié le 26/01/2015 à 09:48 - Mise à jour à 11:47
©Pol Emile/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): Pierre Plottu

-A +A

Deux fonctionnaires de la Police aux frontières (PAF) ont été interpellés à Roissy en possession de valises contenant 20 kilos de cocaïne, selon France 3. Ils sont soupçonnés d'avoir fermé les yeux, voire facilité le passage de la drogue à la frontière.

Ils ont été pris la main dans le sac. France 3 révèle que deux fonctionnaires de la Police aux frontières (PAF) ont été arrêtés dimanche 25 à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle en possession de 20 kilos de cocaïne. Les deux hommes sont soupçonnés d'avoir joué un rôle "très actif" dans le passage de la drogue, qui avait auparavant voyagé par un vol commercial en provenance de République dominicaine.

Les fonctionnaires sont ainsi allés jusqu'à récupérer les deux valises contenant la drogue directement au pied de l'avion, alors que ce dernier était encore sur le tarmac de l'aéroport. Ils étaient en uniforme et circulaient à bord d'une voiture de police sérigraphiée lorsqu'ils ont récupéré les bagages. Ils leur ont ensuite fait passer la douane, où ils ont été arrêtés dimanche en fin de matinée .

Les deux policiers ont été interpellés dans le cadre d'une commission rogatoire délivrée par un juge d'instruction parisien, a précisé une source proche de l'enquête. Ils ont été placés en garde à vue.

Cette double arrestation s'inscrit dans le cadre d'un plus vaste coup de filet. Au total, huit autres trafiquants présumés sont actuellement en garde à vue à Nanterre (Hauts-de-Seine) et Versailles (Yvelines) dans le cadre de cette affaire. Un homme présenté comme le commanditaire du réseau a résisté aux policiers et a été blessé par balle lors de son interpellation.

L'enquête, confiée à l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Octris), avait débuté en décembre 2012. Les policiers indélicats et les trafiquants n'en seraient ainsi pas à leur coup d'essai.

 

Auteur(s): Pierre Plottu


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les deux policiers récupéraient les bagages contenant la drogue directement au pied de l'avion, avant de lui faire passer la douane.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-