Trafic de drogue à Roissy: quatre nouveaux suspects entendus

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Trafic de drogue à Roissy: quatre nouveaux suspects entendus

Publié le 05/02/2015 à 15:39 - Mise à jour le 06/02/2015 à 12:01
©Pol Emile/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Alors que deux policiers de la police aux frontières (PAF) ont été mis en examen dans le cadre de l'enquête portant sur un vaste trafic de cocaïne entre la République dominicaine et la France, quatre autres personnes ont été présentées mercredi 4 à un juge d'instruction.

Après la mise en examen de deux agents de la police aux frontières, quatre autres personnes ont été présentées devant le juge d'instruction, mercredi 4 dans le cadre d'une enquête portant sur un vaste trafic de cocaïne entre la République dominicaine et la France. Agés de "la quarantaine en moyenne", les suspects sont "bien connus des services de police".

Suite à l'interpellation en début de semaine de sept personnes soupçonnées d'avoir pris part à ce trafic, quatre ont été présentées à un juge d'instruction de la JIRS Paris (Juridiction interrégionale spécialisée), en vue de leur éventuelle mise en examen. Les trois autres ont été remises en liberté.

Dans cette enquête, 11 personnes ont déjà été mises en examen la semaine dernière. Sur les 11 personnes déférées jeudi 29 devant le juge d'instruction à l'issue de leur garde à vue, huit, dont les deux agents de la police aux frontières (PAF), ont été mises en examen pour des infractions à la législation sur les stupéfiants, mais également pour "importation et contrebande de marchandises dangereuses" ou encore "association de malfaiteurs" et "blanchiment".

Au cours des perquisitions des domiciles des membres présumés de ce réseau, les enquêteurs ont saisi quatre kilos de cocaïne, 10 kilos de résine de cannabis et près de 400.000 euros en petites coupures.

En poste depuis quelques années à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (Seine-Saint-Denis), les deux policiers mis en examen sont soupçonnés d’avoir, au départ, fermé les yeux sur le passage de valises contenant de la cocaïne, puis d'avoir activement pris part au trafic.

 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Quatre nouveaux suspects ont été entendus par la police.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-