Trèbes: des tags contre le colonel Beltrame sur la vitrine du Super U

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Trèbes: des tags contre le colonel Beltrame sur la vitrine du Super U

Publié le 21/08/2018 à 15:49 - Mise à jour à 16:02
© ERIC CABANIS / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Des tags douteux ont été découverts ce mardi matin sur la vitrine du Super U de Trèbes, dans l'Aude, là où en mars dernier Radouane Lakdim a pris en otage des clients et employés du magasin, puis assassiné le colonel Arnaud Beltrame. Une enquête de gendarmerie a été ouverte pour découvrir l'identité du ou des malfaiteurs.

Le gérant du Super U de Trèbes, dans l'Aude, a eu une mauvaise surprise en arrivant sur son lieu de travail ce mardi 21 au matin. La vitrine du supermarché a été tagguée avec des inscriptions douteuses dans la nuit de lundi 20 à ce mardi.

"De Arnaud Amory a Arnaud Beltram, ce qui font désordre ici ne sonts jamais occitans (sic)", était-il par exemple écrit à la peinture jaune, et avec quelques fautes d'orthographe.

Arnaud Armoy, légat du pape chargé de réprimer l'hérésie cathare au 13e siècle, était originaire de Catalogne. Arnaud Beltrame est pour sa part devenu un héros national après les attentats de Trèbes en mars dernier.

A voir aussi: Attentat de Trèbes - le face à face entre le colonel Beltrame et Radouane Lakdim

Le lieutenant-colonel de gendarmerie avait pris la place d'une des otages de Radouane Lakdim lors de l'attaque du supermarché. Blessé par le terroriste peu avant l'assaut des militaires, le gendarme était mort quelques heures après.

"Dehors les francs-maçons, les arkis, les anglais. Dehors les Français venu ici sans raison (sic)", a aussi été inscrit sur la vitrine du magasin dans la nuit de lundi à ce mardi. En outre, un slogan occitan a également été inscrit par le ou les auteurs des dégradations: "Volèm Viure al Pais" ("Nous voulons vivre au pays", en français).

Une enquête a été ouverte et confiée aux gendarmes de la brigade de recherches de Carcassonne et de Trèbes selon L'Indépendant. Des prélèvements et des constatations ont d'ores et déjà été effectués sur les lieux. Malgré le slogan occitan, aucune piste n'est pour l'instant privilégiée par les enquêteurs.

A lire aussi:

Attentats de Trèbes - nouvelles révélations sur l'enquête et la mort d'Arnaud Beltrame

Attentats dans l'Aude: le Super U de Trèbes rouvre ses portes dans l'émotion

Attentats de Carcassonne et Trèbes: un jeune homme de 18 ans condamné pour apologie du terrorisme

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La vitrine du Super U de Trèbes, dans l'Aude, a été vandalisée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-