Trois ados de 16 ans agressent et cambriolent un nonagénaire

Trois ados de 16 ans agressent et cambriolent un nonagénaire

Publié le 03/01/2019 à 12:45 - Mise à jour à 13:00
© Philippe HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Trois migrants mineurs ont cambriolé un nonagénaire, sous assistance respiratoire dans la nuit de dimanche à lundi, à Mérignac. Ils ont été interpellés.

La victime a eu très peur. Trois adolescents de 16 ans ont agressé et cambriolé un nonagénaire dans la nuit de dimanche 30 à lundi 31, à Mérignac dans le département de la Gironde. Ils ont été interpellés, placés en garde à vue et puis en détention provisoire. Les trois suspects sont des mineurs non accompagnés.

Comme le rapporte le journal Sud-Ouest, qui révèle l'information, Les faits se sont déroulés vers 3h du matin, allée du Pont-de-Madame. Entrés par effraction dans l'habitation, les trois adolescents ont surpris le nonagénaire qui dormait, sous assistance respiratoire. 

Lire aussi - Un vétéran de 98 ans passé à tabac dans sa chambre lors d'un cambriolage

"Rudoyé, menacé avec une hachette, le retraité a été ligoté sur son lit par ses agresseurs qui ont retourné son habitation à la recherche de bijoux et autres objets de valeur", précise le quotidien. Une fois leur forfait accompli, les trois cambrioleurs ont pris la fuite.

Une fois dehors, ils ont été "cueillis" par une patrouille de police qui effectuait une ronde de routine dans le quartier.

Les trois adolescents ont été placés en garde à vue à la brigade de répression des atteintes aux personnes (Brap). Ils ont refusé de donner leurs empreintes digitales et de se soumettre à la prise de photo d’identité. "Déférés au parquet des mineurs qui a ouvert une information judiciaire, ils ont donc été placés en détention provisoire dans les maisons d’arrêt de Pau, Gradignan et Limoges", fait savoir Sud-Ouest.

Voir:

Le domicile de Corbière cambriolé, comme celui de son ancienne directrice de campagne

Agés de 14 à 18 ans, six jeunes soupçonnés d'avoir commis 127 cambriolages

Pour se protéger des cambriolages, il piège sa maison... à l'explosif

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Trois adolescents ont cambriolé un nonagénaire, sous assistance respiratoire dans la nuit de dimanche à lundi, à Mérignac.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-