Trois Femen qui avaient manifesté seins nus devant DSK relaxées

Trois Femen qui avaient manifesté seins nus devant DSK relaxées

Publié le 23/03/2016 à 12:40 - Mise à jour à 12:47
©Fayolle Pascal/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Trois Femen qui avaient manifesté à Lille seins nus à l'arrivée de Dominique Strauss-Kahn au palais de justice où il comparaissait pour proxénétisme ont été relaxées ce mercredi. "C'est la première décision de relaxe sur des poursuites de Femen du chef d'exhibition sexuelle", a indiqué leur avocate.

Les trois Femen qui avaient accueilli seins nus Dominique Strauss-Kahn en février 2015 lors de son arrivée au palais de justice de Lille où il comparaissait pour proxénétisme, ont été relaxées ce mercredi 23 mars, a-t-on appris auprès de leur avocate. "C'est la première décision de relaxe sur des poursuites de Femen du chef d'exhibition sexuelle", a affirmé à l'AFP Me Valentine Rébérioux, qui s'est félicitée que le tribunal n'ait pas "condamné des militantes politiques pour des actions politiques du chef d'exhibition sexuelle". Le parquet de Lille, qui avait requis trois mois de prison avec sursis et 1.000 euros d'amende, s'était porté partie civile.

"Il ne faut pas confondre agression sexuelle et manifestation politique. Ce sont des actions politiques qui ont pour mode d'expression d'être torse nu et ça s'arrête là. Il ne faut pas dénaturer leur acte pour transformer cela en agression sexuelle", a poursuivi leur avocate. Il s'agit de la première décision de relaxe de militantes Femen, alors que deux condamnations, dont les militantes ont fait appel, ont été prononcées.

L'une concerne une action qui avait eu lieu en juin 2014 au musée Grévin où une Femen, poursuivie pour exhibition sexuelle et dégradation après avoir endommagé la statue de cire de Vladimir Poutine quelques heures avant l'arrivée à Paris du dirigeant russe, a été condamnée à 1.500 euros d'amende. Une ancienne militante a également été condamnée à un mois de sursis pour une action à l'église de la Madeleine en décembre 2013 à Paris, protestant contre les restrictions sur le droit d'avortement en Espagne.

"On espère que les cours d'appel qui auront à juger des cas d'exhibition sexuelle de militantes Femen pourront prendre connaissance de cette décision, mais je ne suis pas sûre qu'on puisse parler de jurisprudence", a tempéré Me Rébérioux. Les trois Femen de Lille, seins nus, avaient accueilli la voiture de l'ancien patron du FMI aux cris de "Macs, clients, déclarés coupables!". L'une des militantes féministes était montée sur le capot de la berline aux vitres fumées au moment où elle s'engouffrait dans le parking souterrain du palais de justice. Elles avaient été rapidement maîtrisées et embarquées par les forces de l'ordre, présentes en nombre.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il s'agit de la première décision de relaxe de la justice sur des poursuites de Femen du chef d'exhibition sexuelle.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-