Troisième fusillade dans les Yvelines: le tueur du Burger King soupçonné

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Troisième fusillade dans les Yvelines: le tueur du Burger King soupçonné

Publié le 09/05/2017 à 12:42 - Mise à jour à 12:55
© VALERY HACHE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une nouvelle fusillade aux airs de règlement de comptes a eu lieu dans les Yvelines dans la nuit de lundi à ce mardi. Un homme de 23 ans a été blessé. L'auteur pourrait être le trentenaire déjà suspecté d'avoir fait un mort et un blessé depuis samedi dans des circonstances très ressemblantes, et toujours recherché.

Une nouvelle fusillade a eu lieu dans les Yvelines, à Trappes, dans la nuit de lundi 8 à ce mardi 9, la troisième en trois jours. Il pourrait s'agir du même individu qui a fait feu sur deux hommes à Plaisir samedi 6 et déjà à Trappes dimanche 7, tuant le premier et blessant le second.

Un homme de 23 ans a en effet été la cible d'un tireur la nuit dernière et blessé aux jambes, mais ses jours ne seraient pas en danger, révèle Europe 1. Un mode opératoire et des circonstances qui rappellent furieusement les deux premiers cas.

Un homme de 37 ans, connu pour des affaires de stupéfiants, a été tué samedi soir sur le parking d'un fast-food de Plaisir de plusieurs balles tirées avec un fusil d'assaut. Il était un peu plus de 21h lorsque l'homme, un trentenaire résidant à Trappes, a été tué. La victime était dans sa voiture lorsqu'une personne s'est placée face à l'automobile et a ouvert le feu, avant de prendre la fuite.

Dimanche, un homme de 31 ans a été à son tour la cible de tirs provenant du même type d'armes à Trappes. De plus, la victime a pu identifier son agresseur. Il s'agit d'un trentenaire très connu des services de police et désormais activement recherché.

Le jeune homme visé dans la nuit de lundi à mardi serait lui aussi connu des services de police pour des faits de trafic de stupéfiants et aurait lui aussi identifié le même homme comme son agresseur.

Seule différence notable, les cartouches retrouvées lors de cette dernière agression étaient de calibre 7,62 millimètres, munition notamment utilisée dans les kalachnikov. Après les deux premières fusillades, les enquêteurs avaient retrouvé des balles de 5,56 millimètre utilisées par exemple dans les fusil d'assaut des militaires français ou américains. S'il s'agit bien du même agresseur, il pourrait donc disposer d'un impressionnant arsenal.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les trois affaires pourraient être liées à des règlements de comptes sur fond de trafic de drogue.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-