Trop laide pour être violée? Le verdict fait scandale

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Trop laide pour être violée? Le verdict fait scandale

Publié le 12/03/2019 à 11:24 - Mise à jour à 11:40
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Lors de leur procès en appel en Italie, deux violeurs présumés ont été blanchis par des magistrates qui ont estimé que la plaignante n'était pas attrayante et "masculine". Elles ont donc douté du fait que la jeune femme ait pu être violée.

L'affaire a fait se soulever des centaines de manifestants. En Italie, deux Péruviens accusés de viol ont été blanchi lors de leur procès en appel en 2017. La décision a été rendue diffusée vendredi 8, journée internationale du droit des femmes, et a fait se soulever l'opinion publique.

Ce jour là, une juridiction supérieure a en effet ordonné la tenue d'un nouveau procès, comme l'a indiqué le Cronache Ancona.

Les faits remontent à 2015. Deux Péruviens avaient été accusés d'avoir violé une compatriote après avoir mis de la drogue dans sa boisson.

A voir aussi: Il viole sa femme enceinte un jour avant l'accouchement

L'un des hommes l'aurait violée alors que l'autre surveillait. Les deux hommes ont dans un premier temps, en 2016, été reconnus coupables. Mais ils avaient fait appel de la décision et un nouveau procès s'était donc tenu en 2017 à Ancône, dans le centre du pays.

Malgré les constatations des blessures de la victime qui correspondaient bien à un viol selon les médecins et la découverte de traces de drogue dans le sang de la victime, les magistrates avaient conclu que les deux hommes n'étaient pas coupables.

Mais c'est surtout les raisons de cette décision qui ont scandalisé. Les magistrates ont estimé qu'il n'était "pas possible d'exclure la possibilité" que la péruvienne ait elle-même "organisé la soirée «exhubérante»".

De plus, toujours selon les magistrates, les deux violeurs présumés "n'appréciaient pas la jeune femme et avaient même gardé son numéro de téléphone sous le surnom de Viking, une allusion non pas à une figure féminine mais à une figure masculine".

"La photographie de son dossier semble confirmer cela", ont-elles fini par expliquer. Un nouveau procès se tiendra donc dans un tribunal de Pérouse. La date n'est pas encore connue.

A lire aussi:

Condamné pour le meurtre de son père, il tente de violer sa belle-fille et tue son petit-fils

Droits des femmes: des milliers de personnes dénoncent inégalités salariales et violences conjugales

Drogué, il la viole, lui casse les dents au marteau et lui urine dans la bouche: 18 ans de prison

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des violeurs présumés ont été blanchis par un tribunal italien: leur victime était trop "masculine".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-