Trop pauvre pour soigner son fils, elle le tue et se suicide en se défenestrant

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Trop pauvre pour soigner son fils, elle le tue et se suicide en se défenestrant

Publié le 12/11/2018 à 17:46 - Mise à jour à 17:53
©Vasily MAXIMOV/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une jeune femme de 30 ans, trop pauvre pour payer les soins médicaux de son fils lourdement handicapé, s'est suicidée samedi en Russie. La maman en détresse a sauté dans le vide du 9e étage d'un immeuble, son enfant, âgé de 13 ans, dans les bras.

Son profond désespoir l'a conduite à commettre l'irréparable. Une jeune femme de 30 ans s'est suicidée samedi 10 à Tolyatti en Russie. Elle s'est jetée du neuvième étage d'un immeuble en tenant son fils dans ses bras.

Le petit garçon, âgé de 13 ans, était lourdement handicapé. Il est né avec une grave pathologie cérébrale, lui paralysant une partie de son encéphale, et le conduisant à vivre difficilement avec des troubles moteurs et cérébraux sévères.

Il s'appelait Misha. Sa mère, Elena, était pauvre et n'avait pas les moyens de poursuivre les soins de son fils.

Pour continuer à avoir des conditions de vie descentes, Misha avait besoin d'un fauteuil roulant adapté à son handicap. Mais sa mère ne pouvait pas lui acheter.

Lire aussi: il bat sa copine jusqu'au sang et tue son fils avant de se suicider

Les corps de cette jeune mère célibataire et de son fils ont été retrouvés au pied de l'immeuble où ils habitaient vers 22h samedi soir.

Les voisins sont sous le choc depuis cette macabre découverte. Surtout qu'Elena était très appréciée dans le quartier.

"Elle n'avait pas de fauteuil roulant pour son fils et le portait toujours dans ses bras pour se déplacer. Elle a toujours pris soin de lui avec calme et ne lui a jamais crié dessus", a confié un résidant de l'immeuble dans la presse locale.

Un proche a aussi confié: "C'était une mère célibataire. Je pense qu'elle a fait ça car elle était vraiment épuisée".

Et aussi:

Il simule sa mort pour une arnaque, sa femme noie les enfants et se suicide

Souffrant d'acouphènes et dépressif, il poignarde sa compagne et se suicide

Seine-et-Marne: elle se suicide en se jetant sous un train avec son bébé

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une jeune mère de 30 ans, trop pauvre pour payer le fauteuil roulant de son fils lourdement handicapé, s'est suicidée en sautant dans le vide et tenant l'enfant dans ses bras.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-