Tuerie dans un centre commercial aux Etats-Unis: cinq morts, le tireur toujours en fuite

Tuerie dans un centre commercial aux Etats-Unis: cinq morts, le tireur toujours en fuite

Publié le 24/09/2016 à 17:51
©Tony Webster/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un nouveau fait divers impliquant des armes à feu secoue les Etats-Unis. Un homme a ouvert le feu dans un centre commercial dans le nord-ouest du pays, tuant 5 personnes.

Le tireur court encore. La police américaine recherchait samedi 24 un homme armé qui a abattu cinq personnes lors d'une fusillade dans un centre commercial de l'Etat de Washington, dans le nord-ouest des Etats-Unis le vendredi 23 avant de prendre la fuite. Quatre femmes et un homme ont été tués, selon le nouveau bilan de la police. Un bilan précédent faisait état de quatre décès, mais un homme blessé qui avait été transporté à l'hôpital dans un état critique a succombé à ses blessures, a indiqué un porte-parole de la police de l'Etat de Washington, Mark Francis qui a décrit le suspect comme étant un "homme hispanique vêtu de gris".

La fusillade a eu lieu dans le centre commercial Cascade Mall de la ville de Burlington, à 110 km au nord de Seattle. La police, alertée par des appels à 18h58 (00h58 GMT), est intervenue rapidement et le centre commercial a été évacué. La police a quadrillé les lieux et des médecins sont intervenus sur place. Sur une séquence tirée de la vidéo-surveillance, et diffusée par les médias locaux, on voit le suspect, à l'air jeune, muni d’une arme, sans doute un fusil. D'après le policier, le suspect a été vu pour la dernière fois en train de se diriger à pied vers une autoroute qui passe à proximité du centre commercial situé à Burlington, une ville entre Seattle et la frontière canadienne. Des témoins ont indiqué à la chaîne KOMO News que le tireur a pénétré dans un grand magasin Macy's où il a ouvert le feu. "J'ai entendu un tir (...) puis trois autres personnes ont commencé à courir, disant +une arme+ et ensuite il y a eu des tirs et des tirs", a raconté à la chaîne Armando Patino, salarié dans une boutique de téléphonie."Je suis retourné dans ma boutique. Certaines personnes ne savaient pas où aller, je les ai fait entrer dans la boutique", a-t-il ajouté.

Pendant plusieurs heures, onze équipes de recherche et deux équipes de chiens ont inspecté le bâtiment de 40.320 mètres carrés, sans pouvoir mettre la main sur le tireur. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le tireur serait un "homme hispanique vêtu de gris".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-