Tunisie: un jeune homme tué "accidentellement" lors d'une manifestation

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Tunisie: un jeune homme tué "accidentellement" lors d'une manifestation

Publié le 22/05/2017 à 17:35 - Mise à jour à 17:46
© FATHI NASRI / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

A El Kamour, en Tunisie, à deux heures de route de Tataouine, les tensions sociales sont vives depuis près d'un mois. Ce lundi matin, un jeune manifestant a été écrasé par un véhicule de la gendarmerie de la ville.

Un jeune manifestant a été renversé ce lundi 22 au matin par un véhicule de la gendarmerie à El Kamour, dans l'ouest d'une Tunisie agitée depuis plusieurs semaines par des mouvements sociaux et une grogne montante du peuple.

Depuis près d'un mois, des habitants campent dans cette zone et entravent la circulation des camions vers les champs pétroliers de Tataouine -ville du sud-est du pays située à deux heures de route de El Kamour- pour réclamer une meilleure répartition des richesses et des recrutements prioritaires dans les sociétés du secteur.

Les manifestants demandent notamment que 70% des emplois reviennent à des habitants de la région de Tataouine. Le gouvernement d'union national du Premier ministre Youssef Chahed est confronté à une grogne sociale croissante, en particulier dans les régions de l'intérieur. Les mouvements prennent régulièrement l'allure de sit-in bloquant routes et accès à certains sites.

Mais ce lundi matin, alors que déjà les tensions entre autorités et manifestants s'étaient accrues samedi 20 -avec des tirs de sommation pour disperser la foule-, un jeune a donc été tué "accidentellement" selon le ministère de la Santé tunisien.

Si ce drame est un accident selon les autorités, il pourrait en arriver d'autres plus intentionnels car le ministère de la Défense a assuré dimanche 21 au soir que "les unités militaires et sécuritaires" pourraient désormais utiliser la force envers les citoyens "en cas de heurts" et "contre les dommages physiques pouvant les atteindre dans le cas d'une gradation dans l'usage de la force".

"Il faut comprendre que la tentative d'entrer par la force dans l'installation protégée par l'armée n'est pas un acte pacifique. C'est une tentative d'entrer par la force et cela requiert une réaction", a par ailleurs ajouté le porte-parole du ministère, Belhassen Oueslati, sur Express FM.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un véhicule de la gendarmerie d'El Kamour a renversé et tué un jeune homme qui manifestait ce lundi matin.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-