Typhon Haiyan: une femme retrouve sa chienne un an après

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Typhon Haiyan: une femme retrouve sa chienne un an après

Publié le 25/11/2014 à 13:25 - Mise à jour le 26/11/2014 à 10:25
©Athit Perawongmetha/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AS
-A +A

Une Philippine a retrouvé sa chienne, un an après le passage du typhon Haiyan sur la ville de Tacloban aux Philippines.

Ailyn Metran, une Philippine de 34 ans a annoncé avoir retrouvé sa petite chienne Bunny alors qu'elle était revenue dans sa ville de Tacloban (la capitale et ville la plus peuplée de la région des Visayas orientales des Philippines) près d'un an après le passage du typhon Haiyan qui avait ravagé l'archipel des Philippines en novembre 2013.

La petite chienne de 9 ans avait survécu aux vagues géantes mais elle avait disparu dans les jours qui ont suivi la catastrophe. L'animal, errant et affaibli, était en train de faire les poubelles dans les rues de Tacloban quand ses propriétaires l'ont retrouvée.

Ailyn Metran, qui travaille pour la sécurité sociale a confié avoir trouvé une ressemblance entre l'animal et sa chienne. Elle a alors crié son nom et la chienne est venue vers elle pour se faire câliner. "Je n'ai jamais perdu espoir. Dieu a sauvé Bunny des vagues alors pourquoi l'aurait-il laissée ensuite mourir" a-t-elle précisé.

La famille de la jeune femme avait perdu deux de ses trois chiens lors de la catastrophe. Un an après, les Philippines se reconstruisent doucement, alors qu'une partie du territoire ressemble encore à un vaste camps de réfugiés.

 

Auteur(s): AS

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le typhon Haiyan avait ravagé les Philippines en novembre 2013.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-