Un avion Libyen détourné vers Malte: les otages libérés et les pirates arrêtés

Un avion Libyen détourné vers Malte: les otages libérés et les pirates arrêtés

Publié le 23/12/2016 à 16:51 - Mise à jour à 16:57
©Nguyen Huy Kham/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un vol intérieur libyen a été détourné vers Malte ce vendredi par deux hommes se disant équipés d'explosifs. Les otages ont été libérés et les pirates se sont rendus. Il s'agirait de partisans de l'ancien régime libyen en quête d'un asile politique.

Un Airbus A320 de la compagnie Afriqiyah Airways a été détourné ce vendredi 23. Le vol devait effectuer la liaison entre Sebha (centre de la Libye) et Tripoli dans le nord. Mais il a dû être redirigé vers Malte suites aux menaces de deux pirates de l'air se disant armés d'une grenade. Les otages ont pu être tous libérés et les deux hommes interpellés.

Dès que l'appareil a atterri à l'aéroport international Luqa de Malte, il a été isolé et l'aéroport fermé tandis que des véhicules militaires prenaient position tout autour. Les pirates ont fait savoir aux autorités qu'ils libèreraient les otages si leurs demandes -dont on ignorait ce vendredi après-midi la nature exacte- étaient satisfaites.

L'avion venant de Libye, pays encore en plein chaos et marqué par l'action des groupes djihadistes notamment l'Etat islamique, la crainte d'une attaque terroriste a bien sûr été envisagée. Toutefois le comportement des pirates ne correspondait pas au mode opératoire habituel de Daech, qui lance plutôt des attaques suicide dont le but est de faire un maximum de victimes.

Or, des négociations ont pu être entamées avec le preneur d'otages et la totalité des 111 passagers et sept membres d'équipage ont finalement pu être libérés en plusieurs fois. Les deux pirates se sont ensuite rendus et ont été interpellés.

Selon le ministre des affaires étrangères du gouvernement d’union nationale libyen (GNA) Taher Siala, les deux hommes seraient des partisans de l'ancien régime de Mouammar Kadhafi. Ils auraient souhaité demander l'asile politique à Malte.

Une situation assez similaire avait déjà eu lieu en mars dernier lorsqu'un déséquilibré avait détourné un avion égyptien vers Chypre avant de relâcher tous les otages.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les 111 passagers et sept membres d'équipage ont été libérés.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-