Un bébé donné à l'adoption tué par son père biologique, l'avocat des parents adoptifs poursuivi

Un bébé donné à l'adoption tué par son père biologique, l'avocat des parents adoptifs poursuivi

Publié le 22/08/2017 à 17:56 - Mise à jour à 18:05
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un couple de femmes qui avait réussi à adopter un bébé dans l'Iowa, aux Etats-Unis, en 2014, avant qu'il ne soit rendu à ses parents biologiques puis tué par son père quelques semaines après, a récemment obtenu gain de cause en justice, après le verdict du procès qui les opposait à leur ancien avocat.

Un couple de deux femmes, originaire d'Ankeny dans l'Iowa aux Etats-Unis, a obtenu mardi 15 août 3,25 millions de dollars (soit près de 2,8 millions d'euros) de dommages et intérêts de la part de leur avocat, coupable d'une faute professionnelle à l'origine d'un drame familial, selon une histoire racontée par le Des Moines Register.

En 2014, Rachel et Heidi ont adopté un petit garçon qu'elles ont appelé Gabriel. Elles avaient assisté à la naissance de ce bébé, donné à l'adoption par une jeune femme du nom de Markeya et un adolescent de 17 ans,Drew. Elles l'ont élevé pendant trois mois jusqu'à ce que la mère biologique réclame la garde… et l'obtienne légalement puisque l'avocat du couple lesbien, Jason Rieper, n'avait pas fait signer tous les documents.

Mais le choc émotionnel ne s'est pas arrêté là. Le 22 avril 2014, cinq semaines après donc, le petit Gabriel est mort, secoué par son père biologique, qui a plaidé coupable pour "meurtre au second degré" et a été condamné en 2015 à 50 ans de prison, toujours selon le Des Moines Register.

Rachel et Heidi ont trainé leur ancien avocat en justice pour faute professionnelle. "Sa négligence a condamné notre bébé" a déclaré Rachel, qui était choquée de ne pouvoir témoigner à la barre dans ce procès au civil qui ne portait que sur l'erreur de l'avocat et non sur les conséquences. Les deux femmes ne pensaient pas obtenir autant et se sont montrées reconnaissantes envers le jury à l'énonciation du verdict.

Plusieurs mois après avoir perdu Gabriel, Heidi et Rachel ont adopté une petite fille, prénommée London, âgée de trois ans aujourd'hui. Elles ont ensuite fait appel à un donneur et Heidi a donné naissance à une seconde petite fille, Vienna, deux ans. Sans jamais oublier Gabriel. "Ce bébé a fait de nous des mères" a confié Rachel.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le 22 avril 2014 le petit Gabriel est mort, secoué par son père biologique (Illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-