Il brûle un million de dollars plutôt que de les laisser à son ex-femme

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Il brûle un million de dollars plutôt que de les laisser à son ex-femme

Publié le 17/02/2020 à 10:28 - Mise à jour à 12:42
© NICHOLAS KAMM / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Voilà un homme qui a la dent dure vis-à-vis de son ex-femme! Devant un juge chargé de faire respecter des ordonnances judiciaires à son encontre, Bruce McConville, un citoyen d’Ottawa, a déclaré avoir brûlé, au sens propre, un peu plus d’un million de dollars. 
 
Après les feux de l'amour, ceux des dollars. Bruce McConville aurait préféré brûler son argent plutôt que de le donner à son ex-femme. Et de préciser aux juges aux affaires familiales qu’il avait vidé ses six comptes bancaires en effectuant vingt-cinq retraits, puis mis le feu aux billets à deux reprises, le 23 septembre pour une somme de 743000$ et le 15 décembre pour un montant de 296000$. 
 
 
Faut il le croire? 
 
 L’homme d’affaires de 55 ans avait d’ailleurs déjà vendu une bonne partie des actifs de ses sociétés. On n'est pas non plus obligé de le croire.
«Ce n’est pas quelque chose que je ferais en temps normal», a déclaré Bruce McConville au juge, relate le journal Ottawa Citizen, avant de poursuivre: «Je ne suis pas une personne extrêmement matérialiste». Certes. 
 
Case prison
 
En attendant, l’ex-mari aurait dû obéir aux injonctions qui lui avaient été faites, à savoir de ne pas vendre ses biens et de déposer 300000$ de garantie pour la pension alimentaire. Outre ces faits, le juge a estimé que Bruce McConville a bien «décidé de nuire à l’avenir de ses enfants». Il l’a renvoyé du tribunal… menotté, direction la prison pour trente jours. 
 
 
 

Auteur(s): France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Il est condamné à une amende de 2000$ par jour

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-