George et Jean Spear étaient mariés depuis 75 ans, ils meurent le même jour

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

George et Jean Spear étaient mariés depuis 75 ans, ils meurent le même jour

Publié le 20/09/2017 à 10:14 - Mise à jour à 10:21
©MichaelaRehle/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

George et Jean Spear, 95 et 94 ans, sont morts la semaine dernière à seulement quelques heures d'intervalle. Ensemble depuis la Seconde Guerre mondiale, ils étaient mariés depuis 75 ans et venaient de fêter leur anniversaire de mariage.

Un couple formé par un Canadien et une Britannique, mariés depuis 75 ans, est mort vendredi 15 à Ottawa à quelques heures d'intervalle. Ils s'étaient rencontrés en 1941 à Londres alors que le mari, qui n'était alors qu'un simple prétendant, était stationné en Angleterre pendant la Seconde Guerre mondiale, a-t-on appris ce mercredi 20 auprès de The Ottawa Citizen.

George et Jean Spear étaient tombés éperdument amoureux et s'étaient unis pour la vie jusqu'à ce que la mort les sépare en 1942, dans la région natale de la femme, à Kingston upon Thames dans le sud-ouest de Londres.

Elle avait ensuite emménagé définitivement à Ottawa avec son mari, qui après avoir servi en Italie a pu rentrer chez lui pour former les jeunes générations de soldats.

Leur couple était un exemple pour tous et leur histoire avait déjà fait le tour des médias en Angleterre. Les deux époux avaient même eu l'honneur de rencontrer le Prince William et Kate Middleton en 2011. George avait montré une photo de lui et sa femme prise lors de leur premier rendez-vous amoureux. La Duchesse de Cambridge avait été émue et lui avait demandé s'il avait toujours gardé ce bout de papier sur lui. "Pendant la guerre et toujours depuis", avait-il répondu.

George et Jean ont donc trépassé vendredi dernier à quelques heures d'intervalle. Ils avaient respectivement 95 et 94 ans.

Madame Spear avait été admise pour une grave pneumonie le mardi d'avant, et son mari avait été admis dans le même établissement, le Queensway Carleton Hospital, le lendemain. Il a rapidement sombré dans un profond coma. Et alors que le personnel médical voulait réunir les deux époux dans la même chambre, la femme est morte vendredi à 4h30 du matin. Puis l'homme s'est éteint à 9h45.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


George et Jean Spear étaient tombés éperdument amoureux et s'étaient unis pour la vie jusqu'à ce que la mort les sépare en 1942, dans la région natale de la femme, à Kingston upon Thames dans le sud-ouest de Londres.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-