Un couple se fait expulser d'un vol Delta Airlines car il ne voulait pas céder le siège de son enfant (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Un couple se fait expulser d'un vol Delta Airlines car il ne voulait pas céder le siège de son enfant (vidéo)

Publié le 05/05/2017 à 09:59 - Mise à jour à 10:05
©Joël Raedle/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

C'est un nouvel incident qui touche l'industrie aérienne américaine: à la fin du mois d'avril, un couple et son jeune fils de deux ans ont été expulsés d'un avion en situation de surbooking. Les membres de la compagnie ont souhaité qu'ils laissent la place du petit garçon, qu'ils avaient payé. Ne tenant pas compte du refus du père, le commandant de bord a expulsé la famille qui a dû prendre un autre vol.

C'est un vol entre Hawaï et Los Angeles qui ne s'est pas passé comme prévu, et qui encore une fois ne fait pas une bonne publicité aux compagnies aériennes américaines. Une famille a été expulsée de l'appareil de la compagnie Delta Airlines avant le décollage le 23 avril dernier. L'avion était alors en situation de surréservation (surbooking) et le personnel de bord a demandé à Brian Schear, père de famille originaire de Huntington Beach en Californie, de bien vouloir laisser la place de son fils de deux ans à quelqu'un d'autre.

Sauf que l'homme a refusé tout net: sa femme et lui avaient payé la place pour le petit garçon, comme il était conseillé de le faire sur le site de la compagnie. C'est alors qu'une hôtesse l'a menacé: "c'est une infraction fédérale. Vous et votre femme irez en prison et vos enfants seront placés dans des familles d'accueil", des paroles que l'on peut entendre dans la vidéo, postée par le couple le mercredi 3 mai.

Bien que le couple ait finalement accepté de laisser la place de leur fils, ils ont tout de même été expulsés de l'avion. "Il était minuit à Maui et nous avons dû trouver un hôtel et réserver des tickets pour le jour suivant", a expliqué le couple en dans la vidéo.

Cet incident n'est pas le seul a avoir eu lieu dernièrement et le surbooking a été plusieurs fois la cause d'expulsions, parfois musclées. Avant le décollage d'un vol United Airlines, un passager avait été sorti de force et trainé dans le couloir de l'appareil.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La compagnie Delta Airlines a expulsé toute une famille qui avait pourtant réservé et payé ses places.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-