Un éléphant s'échappe d'un cirque et se promène à Clermont-Ferrand

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Un éléphant s'échappe d'un cirque et se promène à Clermont-Ferrand

Publié le 11/05/2017 à 07:15 - Mise à jour à 07:23
©Capture d'écran/Youtube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un éléphant de 4,5 tonnes s'est échappé de son cirque mercredi à Clermont-Ferrand, traversant une route de la zone industrielle. Cette brève escapade n'a pas fait de dégât, et serait le résultat d'un acte malveillant selon la direction du cirque. Elle devrait cependant alimenter le débat sur la présence d'animaux "non-domestiques" dans ces établissements.

Clermont-Ferrand: sa cathédrale, son jardin botanique, ses éléphants en liberté au cœur de la ville... L'image dénote un peu il est vrai, Mais c'est pourtant ce à quoi ont pu assister quelques badauds dans la capitale auvergnate, mercredi 10 dans l'après-midi.

Une femelle éléphant a en effet faussé compagnie à son dresseur du cirque La Piste aux étoiles, brièvement. L'animal de plus de quatre tonnes n'a heureusement pas pu aller bien loin avant que ses propriétaires ne parviennent à le récupérer.

Un accident qui n'en serait pas un selon la direction du cirque qui affirme qu'il s'agit là d'un acte malveillant. Une personne mal intentionnée aurait abaissé le câble qui délimitait l'enclos du pachyderme alors que celui-ci était en promenade. Et la direction, citée par Europe 1, d'assurer que l'animal -une femelle de 42 ans- "n'a pas traversé la rue". Ce que semble cependant contredire les photos diffusées par le quotidien régional La Montagne qui révèle l'affaire.

La ballade de l'éléphante n'aura duré que deux minutes, le temps d'étonner les passants et automobilistes qui se trouvaient sut place rue Louis Blériot, dans la zone d'activité du Brézet.

La mésaventure, heureusement sans conséquence, intervient quelques jours seulement après un incident autrement plus grave impliquant un animal de cirque. Dans la Somme, un lion s'en est pris à son dresseur dimanche 7, le blessant grièvement.

La présence de ces bêtes dites "non-domestiques" dans les cirques est sujet à controverse depuis plusieurs années et critiquée par les défenseurs des animaux. Plusieurs évolutions juridiques sont intervenues dans les soucis de leur bien-être, mais nombreux sont ceux qui demandent l'interdiction totale ou partielle des animaux dans les cirques comme c'est déjà le cas dans 23 pays.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La promenade de l'éléphant n'a duré que quelques instants (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-