Comdamné à une peine de prison pour non respect du confinement

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Comdamné à une peine de prison pour non respect du confinement

Publié le 02/04/2020 à 10:30
FRANCK FIFE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Ne pas se soumettre aux nouvelles obligations imposées par le confinement est désormais considéré comme un délit. Cela peut coûter de la prison. Un jeune homme originaire de Grenoble l'a constaté à ses dépens.

 

Restez chez vous! Le mot d’ordre des autorités publiques, en cette période de confinement, est pressant. Avec l’obligation de devoir remplir une attestation sur l’honneur pour se déplacer, le gouvernement a décidé d’intensifier les contrôles des forces publiques. Et si une grande majorité de la population accepte ce nouveau mode de vie, imposée par cette crise sanitaire exceptionnelle, d’autres ont plus de difficultés à appliquer ces mesures. La promiscuité dans certaines familles y étant pour beaucoup, il faut bien le constater.

 

A lire aussi: Lutter contre le confinement avec Fabrice Lucchini, le "streamer"

 

Des contrôles nombreux, des sanctions exemplaires

A Grenoble, un jeune homme de 20 ans a été sanctionné à quatre reprises pour violation des règles de confinement. Et la loi d’urgence sanitaire a prévu des sanctions exemplaires pour punir ceux, qui refusent de se plier à cette nouvelle obligation. C’est ce que jeune grenoblois a appris à ses dépens.

 

Jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 3750 € d’amende

En comparution immédiate devant le tribunal grenoblois, l’individu a été condamné à deux mois de détention à domicile sous bracelet électronique. Si la peine peut paraître sévère, la loi prévoit pour ce type de délit jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 3750 € d’amende. Le procureur de la république de Grenoble, Mr Eric Vaillant, espère surtout que cette condamnation serve d’exemple, en soulignant, non sans humour : "Il sera en quelque sorte confiné après le confinement".

 

A lire aussi: Confinement: pouvons-nous sortir plusieurs fois par jour?

 

 

Auteur(s): France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les forces de l'ordre intransigeantes avec le respect des règles du confinement

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-