Un garçon de 8 ans confond la drogue de son père avec ses céréales et meurt

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Un garçon de 8 ans confond la drogue de son père avec ses céréales et meurt

Publié le 06/08/2018 à 11:50 - Mise à jour à 11:53
©Hadj/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Curtis Collman, un petit garçon de 8 ans, est récemment décédé des suites d'une overdose après avoir ingéré la drogue de son père, âgé de 41 ans, pensant que c'était son petit-déjeuner. Le quadragénaire risque jusqu'à 40 ans de prison.

Un petit garçon de 8 ans, Curtis Collman, est mort au mois de juin des suites d'une overdose de métamphétamine.

Il avait ingéré la drogue -qui appartenait à son père- le matin, au petit-déjeuner, car il avait confondu les comprimés avec ses céréales. C'est en tout cas ce que la police américaine a présumé. Curtis avait 180 fois la dose limite dans son sang d'après les analyses médico-légales réalisées au cours de son autopsie.

Curtis Collman senior, 41 ans, bien connu des forces de police pour consommation et trafic de drogues, a été arrêté. Il a été placé en détention sans possibilité d'être libéré sous caution. Son procès se tiendra le 4 décembre prochain, selon The Tribune. Il risque jusqu'à 40 ans de prison.

Lire aussi: une adolescente morte affamée, sa mère poursuivie pour infanticide

Les faits se sont déroulés à Seymour, dans l'Indiana, aux Etats-Unis. Un matin, vers 10h, le père du garçonnet se rend compte que son fils ne va pas bien, et comprend vite qu'il a ingéré la drogue qu'il avait laissée dans une assiette.

Il a expliqué lors de l'audience qu'il n'y avait pas de nourriture dans la maison ce jour-là, et qu'il avait bien disposé des comprimés de métamphétamine dans une assiette, à la portée de son fils.

Le jour du drame, il n'a pas voulu contacter les secours ni la police pendant plusieurs heures, menaçant même avec une arme une amie, qu'il avait appelée à l'aide, de la tuer, car il ne voulait pas retourner en prison.

Ce sont finalement les grands-parents de l'enfant, chez qui il s'est rendu en désespoir de cause, qui ont alerté les secours. Mais il était déjà trop tard. Le petit Curtis était en arrêt cardio-respiratoire à son arrivée à l'hôpital.

Et aussi:

Bretagne: battu à mort pour une dette de drogue "ridicule"

Elle vend ses enfants à des dealers contre de la drogue

Droguées et violées par leur beau-père: elles découvrent la vérité 10 ans plus tard

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Aux Etats-Unis, un petit garçon est récemment décédé des suites d'une overdose, après avoir confondu ses céréales avec la drogue de son père.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-