Un gendarme gravement blessé, percuté volontairement par un motard

Un gendarme gravement blessé, percuté volontairement par un motard

Publié le 19/04/2018 à 12:38 - Mise à jour à 12:45
©Pascal Pavani/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un gendarme a été violemment percuté mercredi dans l'Ain par un motard qui cherchait à échapper à un contrôle. Grièvement blessé, le militaire a été héliporté à l'hôpital de Lyon. Le chauffard est activement recherché.

Le militaire est très grièvement blessé. Un motard a volontairement percuté un gendarme à vive allure mercredi 18 dans l'après-midi, sur la route départementale 904 à Artemare, dans le département de l'Ain, avant de prendre la fuite.

Les membres des forces de l'ordre de la brigade motorisée de Belley, procédaient à un contrôle routier classique au bord de la route lorsque l'accident est survenu, rapporte Le Progrès. Les militaires effectuaient un contrôle des papiers d'un automobiliste lorsque le vrombissement d'une moto les a surpris. Comme il est d'usage, les gendarmes se sont alors disposés sur la chaussée pour signifier au motard de se ranger à son tour sur le bord de la route. Toutefois, le conducteur du véhicule n'a absolument pas décéléré et a cherché à échapper au contrôle. Un premier gendarme a réussi à éviter la moto lancée à pleine vitesse mais un second militaire a été très violement percuté par le chauffard.

Lire aussi - Gironde: le père aurait tué son fils, accusé d'avoir percuté mortellement un gendarme

Ce dernier a réussi à garder le contrôle de son véhicule et pris la fuite. Les collègues du gendarme blessé ont immédiatement prévenu les secours. Le fonctionnaire était conscient à l'arrivée des pompiers qui l'ont immédiatement médicalisé. Devant la gravité des blessures qu'il présentait aux membres inférieurs, décision a été prise de l'héliporter vers un l'hôpital de Lyon Sud. Pris en charge par le corps médical, ses jours ne sont plus en danger.

Une vaste dispositif de gendarmerie a été déployé pour tenter de retrouver le chauffard. Un appel à témoin a également été lancé. Toute personne ayant des renseignements sur cet accident peut donc contacter la gendarmerie de Culoz au 04.74.87.00.11 ou en composant le 17.

Le préfet de l'Ain a exprimé son soutien aux gendarmes et son émotion. Il a condamné par ailleurs "cette atteinte aux personnels mobilisés au quotidien dans la lutte contre l'insécurité routière".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un gendarme a été violemment percuté mercredi dans l'Ain par un motard. Il est grièvement blessé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-