Un goéland lui vole ses frites, il le tue et se fait condamner

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Un goéland lui vole ses frites, il le tue et se fait condamner

Publié le 20/03/2019 à 18:15 - Mise à jour à 18:16
© GEORGES GOBET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme de 65 ans, qui avait tué un goéland après qu'il lui ait volé ses frites l'été dernier à Weston-Super-Mare (une ville côtière d'Angleterre), a été récemment condamné pour cruauté animale.

John, 65 ans, se promenait tranquillement avec son cornet de frites à la main sur la jetée à Weston-Super-Mare en Angleterre, en juillet dernier, quand un goéland a fondu sur lui et lui a fait tomber sa nourriture.

Hors de lui, il l'a attrapé par la patte et l'a violemment projeté contre un mur, lui causant des blessures si graves que le vétérinaire qui a tenté de le soigner n'a rien pu faire. L'oiseau est mort quelques minutes plus tard.

Au Royaume-Uni, le goéland est une espèce protégée et il est donc interdit de lui faire du mal.

Lire aussi: il filme un asticot dans ses frites, Quick l'envoie au tribunal

C'est pourquoi John a écopé d'une amende de 750 livres, soit environ 870 euros.

Si des enfants et autres vacanciers ont été témoins de ce qu'il a fait à cette pauvre bête, une commerçante a aussi pris des photos et les a envoyées à la RSPCA, un organisme britannique qui lutte contre la cruauté animale.

Les images n'ont évidemment pas joué en la faveur du touriste incriminé. Puis que c'est d'ailleurs la RSPCA qui a signalé l'affaire aux autorités et a donc valu à John sa comparution devant le tribunal.

Et aussi:

Un goéland vole une GoPro à des touristes

Nice: un chat enlevé par un goéland retrouvé sain et sauf

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un Britannique de 65 ans a été récemment condamné pour avoir tué un goéland qui lui avait volé ses frites.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-