Un homme interpellé pour vol assure s'appeler Jésus Christ et dit agir pour offrir des artefacts à l'archange Gabriel

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Un homme interpellé pour vol assure s'appeler Jésus Christ et dit agir pour offrir des artefacts à l'archange Gabriel

Publié le 23/08/2017 à 12:35 - Mise à jour à 12:58
© VALERY HACHE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme de 30 ans a été interpellé pour vol à la Fnac de Nantes lundi. Il a déclaré à la police s'appeler Jésus Christ, être né le 25 décembre de l'an 0. Le suspect voulait offrir les produits volés à l'archange Gabriel.

Un homme souffrant de troubles psychiatriques a été interpellé pour vol à Nantes lundi 21 aux alentours de 16h. Le suspect est accusé d'avoir volé des produits dans le magasin Fnac de la ville, situé place du Commerce. Il aurait fait des déclarations assez surprenantes aux policiers, révèle le journal Ouest France.

Placé en garde à vue et auditionné par les forces de l'ordre, le suspect a déclaré aux autorités qu'il s'appelait Jésus Christ et qu'il était "investi d'une mission divine". L'homme a continué ses divagations en assurant qu'il était "né le 25 décembre de l'an 0, de nationalité terrienne", rajoute le quotidien. En effet, selon l'interpellé, les produits qu'il voulait voler étaient destinés à être offerts comme artefacts à l'archange Gabriel. Ce dernier aurait pu sauver le monde après le déluge grâce à ce butin d'après ses dires. Il aurait ensuite changé de version des faits et déclaré finalement s'appeler Arthur Pendragon, le roi breton des romances médiévales.

Il était déjà connu des services de police. En effet, le déséquilibré avait été interpellé le mercredi 2 août pour vol avec violence. Il avait agressé une jeune fille de 20 ans, selon Les Dernières Nouvelles d'Alsace. L'agresseur aurait eu les mêmes propos hallucinant concernant son nom, sa date de naissance et sa nationalité.

A la fin de sa garde à vue, le suspect a été confié au Centre hospitalier spécialisé de Blain, au nord de Nantes.

Ce n'est pas la première fois que le magasin Fnac de Nantes est victime de vol. Le 14 juillet dernier, un jeune homme avait été appréhendé par les vigiles du magasin après avoir tenté de voler un téléphone portable d'une valeur de 149 euros. Une fois en garde à vue, l'homme de 35 ans avait demandé à voir un docteur. Il avait profité de l'examen médical pour voler le téléphone portable du médecin. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Interpellé pour vol, l'homme a déclaré s'appeler Jésus-Christ et être investi par une "mission divine".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-