Un homme sans pénis pénétrait ses partenaires, dans le noir, avec un "objet"

Un homme sans pénis pénétrait ses partenaires, dans le noir, avec un "objet"

Publié le 30/07/2018 à 12:42 - Mise à jour à 12:55
© Brendan Smialowski / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

En Ecosse, Carlos Delacruz (35 ans) a plaidé coupable dans une affaire étrange: vivant sans pénis, il faisait l'amour dans le noir à ses partenaires en les pénétrant avec un objet, leur occasionnant des blessures. Les femmes ignoraient tout de ce sordide stratagème.

C'est une histoire étrange et sordide qui secoue l'Ecosse et que rapporte la presse britannique. Carlos Delacruz, 35 ans, a plaidé coupable d'avoir utilisé un "objet" (dont la nature n'a pas été dévoilée) pour pénétrer deux de ses petites amies. Or, le trentenaire a une particularité physique étonnante: son corps est dépourvu de pénis… ce que ses partenaires ignoraient totalement.

Car c'est bien là que réside l'affaire judiciaire: l'amant indélicat s'est bien gardé d'avouer son secret et a donc introduit un corps étranger dans les organes génitaux de ses deux amies sans leur consentement, faisant croire de manière trompeuse qu'il s'agissait de son pénis.

Une des femmes victimes a été en couple avec Carlos Delacruz pendant trois ans, de mai 2013 à janvier 2016. Le stratagème du trentenaire était simple: il demandait à sa partenaire de faire l'amour uniquement dans le noir et refusait que sa compagne le voit nu. Les relations ont été décrites par la victime comme très douloureuses et fréquemment accompagnées de saignements.

Lire aussi: Un ado s'enfonce 20cm de câble USB dans le pénis (vidéo)

Carlos Delacruz s'est ensuite mis en couple avec une autre femme pendant neuf mois, usant exactement de la même manière: pas de nudité frontale et sexe dans l'obscurité. Et pour la femme, les mêmes douleurs génitales après l'introduction de ce qu'elle croyait être le sexe de son partenaire. Le couple ne fera "que" dix fois l'amour pendant les neuf mois de cette relation trompeuse, qui s'achèvera pour des raisons liées à des difficultés financières. Ce n'est qu'après la rupture que la seconde compagne découvrira le pot-aux-roses, dans des conditions qui n'ont pas été dévoilées, et que la machine judiciaire se mettra en marche.

Le verdict sera rendu en septembre. Dans l'attente, Carlos Delacruz, qui a donc reconnu sa culpabilité, a été placé sur le fichier des délinquants sexuels.

Voir aussi: 

Brésil: il meurt le pénis et le fémur arrachés par un requin

Pour être complètement tatoué, il se fait retirer le pénis, les testicules et les tétons (photo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le trentenaire a plaidé coupable.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-