Un lion du cirque Zavatta attaque et blesse une jeune femme

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Un lion du cirque Zavatta attaque et blesse une jeune femme

Publié le 20/05/2019 à 07:41 - Mise à jour à 07:43
©Valery Hache/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un lion du cirque Zavatta a griffé au bras une jeune femme qui s'était approchée de sa cage, dimanche matin en Ille-et-Vilaine. La victime, qui aurait été en état d'ébriété au moment des faits, a été sérieusement blessé mais n'est pas en danger.

Une jeune femme a été attaquée par un lion du cirque Zavatta, dimanche matin dans la région de Rennes. Elle a été griffée et souffre de plusieurs plaies importantes, mais ses jours ne sont pas en danger. Les premiers éléments dévoilés semblent évoquer la thèse d'une soirée arrosée qui se serait terminée devant la cage du fauve.

En effet, selon les informations de France Bleu, la jeune femme, fortement alcoolisée, aurait pénétré à 5h30 ce matin-là dans la ménagerie du cirque installé à Montfort-sur-Meu. Là, elle se serait donc approchée de la cage du lion, au point que l'animal a réussi à la griffer au bras. On ignorait cependant ce lundi les détails de l'attaque, et notamment si la jeune femme a été jusqu'à passer son bras à travers les barreaux ou si c'est le fauve qui a sorti sa patte.

La victime "souffre de plusieurs plaies à l'avant-bras dont une de 15 centimètres de long et de 3 centimètres de large", précise la radio locale. Elle a été hospitalisée et une enquête a été ouverte par les gendarmes pour déterminer les circonstances exactes et responsabilités dans cette affaire.

Voir: Cirque avec animaux - des associations veulent l'interdire, les professionnels ripostent

Si les premiers éléments semblent mettre en avant l'imprudence de la jeune femme comme principale cause de l'incident, celui-ci risque cependant d'alimenter le vif débat sur la présence d'animaux "non domestiques" dans les cirques.

Les ONG dénoncent en effet régulièrement les conditions de vie de ces bêtes sauvages, responsables selon elles de souffrances mais aussi de troubles du comportement témoignant de leur incapacité à s'adapter à cet environnement.

Une quarantaine de pays dans le monde, dont 28 en Europe, ont proscrit partiellement ou totalement les cirques avec ménagerie. En France, les lions et les tigres (plusieurs centaines), les macaques et les babouins (une centaine), les éléphants (entre 30 et 40) et les zèbres (plusieurs dizaines) sont les plus représentés dans une centaine de cirque.

Lire aussi:

Cirque: un dresseur attaqué par un lion en plein spectacle (vidéo)

Loire: un bébé tigre retrouvé dans un quartier résidentiel (photos)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La jeune femme se serait approchée de la cage du lion en état d'ébriété (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-