Un médecin tente de céder gratuitement son cabinet sur Le Bon Coin, sans résultat...

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Un médecin tente de céder gratuitement son cabinet sur Le Bon Coin, sans résultat...

Publié le 06/12/2016 à 17:59 - Mise à jour à 18:05
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Patrick Laine, praticien de 66 ans exerçant à Saulnot en Haute-Saône, n'a toujours pas trouvé de repreneur à son cabinet. Son annonce sur Le Bon Coin, où il cède gratuitement ses locaux, est restée sans réponse.

Sans solution. Patrick Laine, médecin de 66 ans exerçant à Saulnot (en Haute-Saône) depuis 1981, avait tenté il y a neuf mois de céder son cabinet, gratuitement, via Le Bon Coin, faute de repreneur. Mais aujourd'hui, la situation est toujours au point mort. Et il est obligé de jouer les prolongations pour ne pas abandonner ses patients, qu'il suit, pour certains, depuis très longtemps.

"Je n’ai aucun contact depuis neuf mois, et même en faisant appel à un réseau italien du Val d’Aoste, je n’ai aucun retour non plus, c’est inimaginable, ça dépasse mon entendement" a-t-il déclaré à France Bleu.

Victime d'un accident vasculaire cérébral, Patrick espère rapidement trouver deux repreneurs pour enfin partir à la retraite. Deux repreneurs car lui, actuellement travaille 12 à 15 heures par jour, six sur sept, seul. "Les médecins de ma génération ne rechignent pas sur le travail. Mais c’est vrai qu’aujourd’hui travailler minimum 12 heures par jour, ça doit faire peur" reconnaît-il.

Pourtant, Patrick a un carnet de patients bien rempli, et surtout varié. Il gère 5.000 dossiers, des bébés jusqu'aux personnes (très) âgées.

Le praticien espère que la situation ne s'éternisera pas et qu'il pourra prochainement céder son cabinet avec l'aide des pouvoirs publics, qui, selon lui, devraient faire bouger les choses en recrutant directement à la sortie de la fac de médecine. "Si on imposait à un jeune médecin dont les études ont été payées par le contribuable de venir boucher les trous, ne serait-ce que pendant un an, une grande partie des problèmes serait réglée" pense-t-il.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Patrick Laine est médecin à Saulnot depuis 1981. Il cherche deux repreneurs pour son cabinet.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-