Un motard de police meurt en service dans le Var

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Un motard de police meurt en service dans le Var

Publié le 26/08/2018 à 10:22 - Mise à jour à 10:41
©Photo AFP/Thibaud Moritz
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un motard de police du Var s'est tué en service dans un accident sur l'autoroute A50, samedi. Les causes du drame n'étaient pas totalement établies ce dimanche.

Le policier n'a pas survécu à sa chute. Un motard appartenant à la formation motocycliste urbaine de la direction départementale de la sécurité publique du Var s'est tué samedi 25 dans des circonstances qui restent à éclaircir.

David, 46 ans, était en service au moment du drame. Il revenait d'une mission d'escorte, a fait savoir le ministère de l'Intérieur. Alors qu'il circulait sur l'autoroute A50, il a eu un accident et a chuté sur la voie. Les images publiées par Var-Matin montrent une trace de glissade de plusieurs dizaines de mètres en amont de l'épave du véhicule, signe de la violence du choc survenu vraisemblablement à grande vitesse, sur la voie de gauche.

Voir: Angers - un motard de la police nationale tué dans une collision avec une voiture

A l'arrivée des secours, le policier se trouvait déjà en arrêt cardio-respiratoire et n'a pas pu être réanimé. On ignorait ce dimanche 26 si un autre véhicule était impliqué dans l'accident ou si le policier a simplement perdu le contrôle de son véhicule.

Le quadragénaire était pacsé et père d'un enfant. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a assuré ses proches et collègues de ses "sincères condoléances" et rendu hommages "au travail et à l'engagement" des policiers et gendarmes. La police national a également salué la mémoire du disparu.

Déjà fin juillet, un motard de gendarmerie avait trouvé la mort, dans le Calvados, dans un accident de la route, alors qu'il cherchait à contrôler un véhicule.

Lire aussi:

Mort d'un gendarme pendant un contrôle routier, les causes encore mystérieuses

Morbihan: un motard de la gendarmerie se tue dans un accident

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le policier a glissé sur une longue distance après sa chute sur l'A50.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-