Un père de famille brouille sans le vouloir les ondes de son village pour priver ses enfants d'Internet

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 16 février 2022 - 12:42
Image
Les enfants exposés aux écrans le matin avant l'école ont trois fois plus de risque d'avoir des troubles du langage
Crédits
© TANG CHHIN Sothy / AFP/Archives
La peine prévue pour l’utilisation de cette technologie peut aller jusqu'à six mois de prison et 30 000 euros d'amende.
© TANG CHHIN Sothy / AFP/Archives

Le temps d'accès aux écrans des enfants est un vrai casse-tête pour de nombreux parents. Limiter les heures de connexion est indispensable pour éviter les conséquences négatives de l’utilisation des mobiles et tablettes par les plus jeunes. Des solutions existent pour couper Internet et ainsi empêcher radicalement les connexions au sein d’une maison. Dans les Landes, un parent a employé les grands moyens : il a eu recours à un brouilleur d'ondes pour éviter les connexions de ses enfants le soir, ce qui a perturbé toutes les télécommunications de son quartier. Il est maintenant poursuivi par la justice.

Une enquête de l’ANFR a aidé à élucider le mystère

Dans ce village des Landes, des clients d’opérateurs mobiles avaient alerté leurs fournisseurs qu’entre minuit et trois heures du matin, ils n’avaient plus de connexion Internet. Un technicien de l'ANFR, l'agence nationale des fréquences, s'est rendu sur place, équipé d'un radiogoniomètre capable de détecter les ondes hostiles, pour résoudre le mystère. Le technicien a réussi à identifier la maison d'où semblaient provenir les perturbations. Sans l’imaginer, ce père de famille de Messanges coupait les télécommunications d'une zone s'étendant sur deux communes avec un brouilleur d'ondes qui était supposé affecter seulement sa maison. Selon lui, son brouilleur d'ondes multibandes était capable de neutraliser la téléphonie mobile, mais aussi le wifi pour “priver ses enfants d'internet et des réseaux sociaux, dont ils étaient accros.”, comme le rapporte France Bleu.

Les brouilleurs d'ondes sont strictement interdits en France

Mauvaise surprise pour ce père de famille : les brouilleurs d'ondes sont strictement interdits en France. Leur rayon d’action est beaucoup plus large qu’on le pense, explique l'ANFR sur son site Internet. La peine prévue pour l’utilisation de cette technologie peut aller jusqu'à six mois de prison et 30 000 euros d'amende, sans compter la taxe de 450 euros pour frais d’intervention de l’agence.

À LIRE AUSSI

Image
Accident voiture police et ambulance samu
Le véhicule d'un commissaire de police a percuté une ambulance du SAMU en intervention
Le mardi 8 février, en plein Paris, près du pont d’Arcole, une voiture de police arrivant à grande vitesse, gyrophare allumé et sirène hurlante, a percuté une ambulanc...
16 février 2022 - 11:50
Société
Image
motorola  Razr
Ses voisins utilisent son wifi, il brouille les ondes de Clermont-Ferrand
C’est un brouilleur d’ondes que les membres de la BRI ont découvert chez un Clermontois qui est à l’origine d’une perturbation du réseau mobile de tout un quartier de ...
06 décembre 2021 - 12:00
Société
Image
Plasma au micro-ondes
Comment un grain de raisin placé au micro-ondes forme du plasma
Pour la première fois, des scientifiques viennent de percer le mystère d’un phénomène spectaculaire : la formation de plasma lorsque l’on place un grain de raisin coup...
12 avril 2021 - 18:00
Société