Un policier de la DGSI vendait des informations confidentielles sur le Darknet

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Un policier de la DGSI vendait des informations confidentielles sur le Darknet

Publié le 29/09/2018 à 15:39 - Mise à jour à 15:40
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un policier de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a été mis en examen et écroué pour avoir vendu des informations confidentielles sur la partie obscure de l'internet. Il aurait notamment été en contact avec le crime organisé.

Aucun lien n'a été établi avec des organisations terroristes pour l'heure mais les charges qui pèsent sur ce policier sont extrêmement graves. Un policier de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a été mis en examen et écroué mercredi 26. Il est soupçonné d'avoir vendu des informations confidentielles sur le "Darknet", la partie obscure d'Internet non référencée par les moteurs de recherche.

Selon Le Parisien, il est accusé d'avoir monnayé ses informations contre le versement de bitcoins. Informations que le policier aurait remises à des membres du "monde de la criminalité organisée" et des "spécialistes de l'intelligence économique".

Lire aussi – Un ancien agent de la DGSI en garde à vue pour compromission du secret défense

Le "ripou", en poste dans les Hauts-de-Seine, appartiendrait à "une division sensible du principal service de renseignement intérieur français" et pourrait également avoir joué un rôle dans la fabrication de faux documents administratifs.

Le gardien de la paix a été très rapidement détecté par les services de police. L'Office central pour la répression de l'immigration irrégulière et de l'emploi d'étrangers sans titre (Ocriest) a ensuite démantelé le réseau dans lequel il gravitait.

En décembre dernier, deux ex-agents secrets français de la DGSE ont été accusés de trahison au profit d'une puissance étrangère, probablement la Chine. Ils ont été mis en examen en décembre pour "intelligence avec une puissance étrangère". Cette intrusion majeure au sein de l'appareil d'Etat a été révélée dans le cadre d'une enquête menée par un autre service de renseignement français, la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Voir:

Mayotte: un policier de la DGSI avait inventé une agression

Les ex-agents secrets soupçonnés de trahison étaient "très probablement" en service

Deux ex-agents secrets français soupçonnés de trahison, peut-être au profit de Pékin

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un policier de la DGSI a été mis en examen et écroué pour avoir vendu des informations confidentielles sur le Darknet.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-