Attentat: un projet de "passage à l'acte violent" contre des forces de l'ordre déjoué

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Attentat: un projet de "passage à l'acte violent" contre des forces de l'ordre déjoué

Publié le 29/04/2019 à 10:24 - Mise à jour à 10:29
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un projet d'attaque contre les forces de l'ordre a été déjoué et plusieurs individus ont été interpellés vendredi 26. Une enquête préliminaire pour association de malfaiteurs terroriste criminelle a été ouverte par le parquet de Paris.

Plusieurs personnes ont été interpellées vendredi dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris en février dernier.

Selon Franceinfo, une attaque violente "susceptible de viser les forces de sécurité" a été déjouée.

Quatre individus suspectés de vouloir passer à l'acte "à brève échéance" ont ainsi été interpellés la semaine passée.

A voir aussi: Le Danemark déjoue un projet d'attentat et accuse l'Iran

Parmi eux, un jeune âgé de 15 ans déjà connu des services de police. En février 2017, il avait été interpellé alors qu'il tentait de se rendre en Syrie.

Il avait alors été condamné à trois ans de prison dont deux de sursis avec mise à l'épreuve. Il a ainsi été placé en centre éducatif fermé (CEF) puis incarcéré. Actuellement, il était placé au sein d'une structure éducative.

L'enquête pour association de malfaiteurs terroriste criminelle a été placée entre les mains des hommes de la DGSI, la Direction générale de la sécurité intérieure.

A lire aussi:

Un attentat "majeur" déjoué aux Pays-Bas, sept arrestations

Une synagogue californienne attaquée lors de la Pâque juive: un mort, trois blessés

Le gouvernement veut s'attaquer à la "porosité" entre délinquance et radicalisation

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une attaque contre les forces de l'ordre a été déjouée à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-