Un séisme d'une rare puissance dans l'ouest de la France

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Un séisme d'une rare puissance dans l'ouest de la France

Publié le 21/06/2019 à 11:34 - Mise à jour à 11:47
© PEDRO PARDO / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un séisme d'une rare intensité a été ressenti ce vendredi 21 au matin dans l'ouest de la France. Il a atteint une magnitude de 5,2 sur l'échelle de Richter. Les dégâts seraient cependant minimes.

Un tremblement de terre d'une magnitude de 5,2 sur l'échelle de Richter a eu lieu ce vendredi matin à la frontière des Deux-Sèvres, du Maine-et-Loire et de la Vendée, et à environ 75 kms de Nantes. La secousse d'une rare intensité a été ressentie jusque dans le sud-ouest de la France.

Selon les informations dévoilées par le Réseau national de surveillance sismique (RéNass), l'épicentre du séisme se trouvait à proximité de la commune Vihiers et à 24 km de profondeur. Si la puissance de ce tremblement de terre laisse craindre des dégâts, aucun signalement n'avait été fait aux pompiers de Loire-Atlantique ou de Vendée dans l'heure qui a suivi, rapporte France Bleu. seuls des dégâts légers auraient été recensés au plus près de l'épicentre.

Les séismes de faibles intensité -la majorité ne pouvant même pas être ressentis- se produisent quotidiennement et par dizaines en France. Les secousses ne commencent à être ressenties qu'au-delà de la magnitude 3 sur l'échelle de Richter.

Voir: Important séisme près de Bordeaux après celui qui a frappé la Bretagne

Sur les quelque 1.500 séismes enregistrés cinq années, très peu atteignent la magnitude 5. "Ce séisme fait clairement parti des plus importants enregistrés dans la région. Il a été très largement ressenti par la population dans tout le département du Maine-et-Loire. On a des témoignages qui vont jusqu’à Caen au nord et Bordeaux au sud", a fait savoir un expert interrogé par Franceinfo.

Comme après chaque évènement significatif, le Rénass invite les personnes vivant dans la région à envoyer leur témoignage. Une réplique a également été enregistrée depuis ce matin, mais elle n'a atteint qu'une magnitude de 2,3.

Lire aussi:

Séisme de magnitude 6,3 dans le centre des Philippines

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le séisme a été ressenti jusque dans le Sud-ouest.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-