Un surveillant ébouillanté par un détenu à Fleury-Mérogis

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Un surveillant ébouillanté par un détenu à Fleury-Mérogis

Publié le 11/12/2018 à 18:38 - Mise à jour à 18:44
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un détenu a ébouillanté un surveillant ce mardi matin à Fleury-Mérogis. Blessé au visage et à l'œil, le gardien a été conduit aux urgences avec un collègue également touché.

La victime a été blessé au visage et à l'œil. Un surveillant de la prison de Fleury-Mérogis a été agressé par un détenu tôt ce mardi 11. Il lui a jeté au visage un liquide bouillant avant d'essayer de lui porter des coups violents que le gardien a réussi à éviter. Un autre surveillant a été blessé en tentant de maîtriser le détenu avec des collègues.

Selon Le Parisien, qui rapporte l'information, l'agression a eu lieu peu avant 8h du matin, à l'heure où le gardien déverrouille les cellules des pensionnaires censés partir en atelier. "Lorsque la porte s’ouvre, le détenu, qui est en détention provisoire depuis juillet dans une affaire criminelle, jette au visage du surveillant un verre rempli de liquide bouillant", raconte le quotidien. Le surveillant blessé, touché à l'œil et au visage a été évacué aux urgences.

Lire aussi - Nouveau suicide à la prison de Fleury-Mérogis, le douzième cette année

"Il sera accompagné d’un de ses collègues qui a pris un coup dans les côtes en maîtrisant le détenu. Heureusement, notre collègue ébouillanté a reculé et réussi à éviter les coups que le détenu a essayé de lui mettre", a expliqué au Parisien un responsable syndical. Une enquête a été ouverte pour comprendre les circonstances de cette agression. Aucun comportement violent de ce détenu, incarcéré provisoirement provisoire depuis juillet dans une affaire criminelle n'avait été constaté au préalable.

Fleury-Mérogis est la plus grande prison d'Europe avec 4.200 détenus, les bâtiments sont modernes et les conditions de détention y sont plutôt meilleures que dans d'autres prisons d'Ile-de-France. Les syndicats de gardiens y dénoncent toutefois une augmentation en forte hausse des surveillants. La prison est également confrontée à un taux de suicide inquiétant des détenus.

Voir:

En prison, ces codétenus qui "apaisent" pour prévenir le suicide

Nouveau record de détenus en France avec 70.714 personnes incarcérées

Fleury-Mérogis: un détenu déclenche un feu dans sa cellule et meurt asphyxié

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un détenu a ébouillanté un surveillant ce mardi matin à Fleury-Mérogis.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-