Un TGV à destination de Marseille stoppé à Lyon après les menaces de mort d'un passager

Un TGV à destination de Marseille stoppé à Lyon après les menaces de mort d'un passager

Publié le 30/04/2017 à 17:46 - Mise à jour à 17:48
©Jean-Paul Pelissier/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme a été arrêté dimanche matin au niveau de Lyon, après s'être montré menaçant envers les contrôleurs du train à bord duquel il circulait à destination de Marseille. Les autres voyageurs ont été évacués le temps que les forces de l'ordre inspectent le véhicule.

Grosse frayeur pour les passagers du TGV Ouigo, en partance de Marne-la-Vallée et à destination de Marseille, ce dimanche 30 en fin de matinée. Leur train a en effet été arrêté plus d'une heure au niveau de Lyon, après qu'un voyageur ait menacé des contrôleurs, selon une information de Franceinfo.

Très agité, l'individu, dont l'identité a été tenue secrète, aurait proféré des menaces de mort lors du contrôle du titre de transport. Les forces de l'ordre ont été prévenues rapidement, l'homme en question a été arrêté et le train stationné en gare de Lyon Saint-Exupéry.

Plusieurs témoins sur place auraient entendu l'interpellé évoquer le djihad. "Il n'était pas dans ma voiture mais un voyageur qui était à côté m'a dit qu'il avait parlé du djihad" a par exemple confié une jeune femme à Franceinfo.

Pour éliminer toute menace d'ordre terroriste, les autorités ont alors décidé d'évacuer entièrement le train (divisé en deux rames de 1.000 passagers) pour le passer au peigne fin, avec l'aide notamment des chiens renifleurs.

La SNCF a ensuite précisé à BFM que tout s'était passé "dans le calme et la sérénité". Le TGV a pu repartir vers 13h, avec un peu plus d'une heure et demie de retard.

En revanche, cet incident n'a pas impacté les autres lignes selon Europe 1, car le train concerné était stationné sur une voie périphérique de la gare. Le trafic des autres véhicules s'est donc poursuivi sans problème.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le TGV Ouigo a pu repartir vers 13h, avec un peu plus d'une heure et demie de retard.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-