Violeur en série, le "prédateur sadique" arrêté à Paris après 3 ans de traque

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Violeur en série, le "prédateur sadique" arrêté à Paris après 3 ans de traque

Publié le 26/10/2018 à 13:39 - Mise à jour à 14:11
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 35 ans a été arrêté le 18 octobre dernier, suspecté d'être le "prédateur sadique" ayant commis au moins deux viols et une tentative depuis 2015, accompagnés d'actes de violence. Le suspect a reconnu les faits en garde à vue. Il était inconnu de la justice.

Il était insaisissable depuis l'été 2015. Selon une information dévoilée par TF1/LCI, les forces de l'ordre ont arrêté le "prédateur sadique", un violeur en série que les enquêteurs ne parvenaient pas à appréhender.

L'homme serait l'auteur de deux viols particulièrement sordide sur des jeunes femmes, l'un d'entre eux s'étant même déroulé quasiment en public.

En août 2015, rue de Charenton, dans l'est de Paris, une adolescente de 14 ans est violée dans le hall de son immeuble. Son agresseur n'hésitera pas à la frapper violemment à coups de poings, de pieds et de casque de moto avant d'abuser sexuellement de la malheureuse. Une trace ADN est prélevée, mais elle ne correspond à aucun des profils recensés dans les fichiers de la police.

Un an plus tard, nouveau viol et nouvelle trace ADN similaire à la première agression. La victime est cette fois une femme de 20 ans. La malheureuse a été violée en plein jour au Forum des Halles, un centre commercial qui voit passer 150.000 personnes par jour. Mais personne n'a rien vu. Le violeur s'est fait passer pour un policier en civil auprès de sa victime, un prétexte pour l'emmener dans un lieu à l'abri des regards et commettre son crime avant de la menacer de mort avec un couteau.

Voir aussi: Le violeur nécrophile prélevait les organes sexuels de ses victimes au tournevis

Vendredi 12 octobre, ce serait le même homme qui a commis une tentative de viol, dans le 12e arrondissement de Paris. Les faits ressemblent à la première affaire: la cible du pervers est une adolescente de 13 ans, attaquée dans son hall d'immeuble. Mais la jeune fille va se débattre et hurler, ce qui finira par mettre en fuite l'agresseur qui sera capté par des images de vidéosurveillance.

La traque commence et à défaut d'identification par l'ADN, ce sont les images vidéo des couloirs du métro qui vont permettre de le localiser. Le 18 octobre il est arrêté dans 11e arrondissement de Paris alors qu'il se rendait chez sa compagne.

Le suspect est âgé de 35 ans. L'homme est totalement inconnu des services de police, d'où l'impossibilité de l'identifier plut tôt via son ADN. Au cours de sa garde à vue, identifié par ses victimes, il reconnaîtra les faits évoquant des "pulsions". Il sera placé en détention provisoire. L'enquête va devoir maintenant identifier d'autres éventuelles victimes du "prédateur sadique".

Lire aussi:

Détenus violeurs tabassés: des surveillants ont-ils ouvert les cellules aux agresseurs?

Finistère: baignade interdite à cause d'un dauphin "violeur"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme a été arrêté après trois ans de traque (illustration).

Newsletter





Commentaires

-