L'enfer des souris de laboratoires raconté par une association (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

L'enfer des souris de laboratoires raconté par une association (vidéo)

Publié le 06/11/2017 à 16:47 - Mise à jour à 16:58
Ruud Hein/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'association Animal Testing a diffusé ce lundi sur le site de "Libération" une vidéo dans laquelle elle déplore les conditions de vie des souris dans les laboratoires français. Des images tournées en 2017 par une lanceuse d'alerte dans un grand établissement parisien.

Les images sont difficilement soutenables. L'association Animal Testing a diffusé ce lundi 6 sur le site de Libération une vidéo dans laquelle elle déplore les conditions de vie des souris dans les laboratoires français. Filmées en caméra cachée dans un grand établissement parisien, ces séquences ont été tournées en 2017 par une lanceuse d'alerte qui ne supportait plus de participer à des expériences dites "sordides".

Sur les images divulguées par l'association, les internautes peuvent voir des rongeurs atteints de tumeurs tellement grosses qu'ils sont incapables de se déplacer. "C'est comme se balader avec un gros sac à dos",  ironise par exemple l'un des scientifiques. Et ce n'est pas tout. La vidéo met également en avant des pratiques loin d'être connues du grand public."Un chercheur m'a demandé de prélever du sang sur plusieurs dizaines de souris. Autant de sang qu'il était possible sur chaque animal, sans anesthésie", a notamment raconté la lanceuse d'alerte. Une technique qu'elle n'a pas supportée et qui l'a poussée à témoigner. Pour elle, "on ne peut pas prélever du sang sur un être vivant jusqu'à temps qu'il n'y ait plus de sang, comme si c'était un flacon, et qu'il meurt de ce qu'on lui fait subir".

De plus, la lanceuse d'alerte nous apprend que des anesthésies sont parfois pratiquées au niveau des yeux, des chirurgies qui les rendent aveugles. Mais aussi que les rongeurs sont tués de plusieurs façons lorsqu'ils ne succombent pas à ces traitements: par dislocation cervicale (on tire manuellement sur la tête et la queue) ou bien gazés au CO2.

 (Attention, certaines images peuvent choquer)

Suite à la réception de ces images, l’association Animal Testing a demandé à l’Assemblée nationale qu’une commission d’enquête soit prévue sur l’expérimentation animale. De son côté, Brigitte Bardot à également réagi en écrivant une lettre ouverte à la ministre de la Recherche Frédérique Vidal, alertant sur "le sort funeste des animaux de laboratoires". Pour elle, la France doit absolument "sortir de cette impasse honteuse qu’est l’expérimentation animale". 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'association Animal Testing a dénoncé le sort des souris dans les laboratoires français.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-