Une baleine coincée dans le Vieux-Port de Marseille, la "grosse sardine" sauvée par les pompiers (photo)

Une baleine coincée dans le Vieux-Port de Marseille, la "grosse sardine" sauvée par les pompiers (photo)

Publié le 18/10/2017 à 16:11 - Mise à jour à 16:18
©La Baleine Bleue/Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les marins-pompiers de Marseille ont dû intervenir ce mercredi pour aider une baleine d'environ 15 mètres, coincée dans le port de Marseille. L'animal a pu rejoindre le large, tandis que la police ironisait sur la taille de cette "sardine".

Là ou la sardine a réussi, la baleine a échoué. Un cétacé d'une quinzaine de mètres de long a pénétré ce mercredi dans le Vieux-Port de Marseille, au niveau de  l'anse de Pharo. L'animal n'a pas bouché l'entrée comme le petit poisson dans la légende phocéenne, mais s'est en revanche lui-même retrouvé coincé.

La baleine s'est en effet retrouvée bloquée au niveau de la mise à l'eau des bateaux, zone de peu de profondeur. Elle n'a alors plus réussi à bouger. Une situation qui aurait pu la mener à la mort et a donc nécessité l'intervention des marins-pompiers de Marseille. Trois plongeurs se sont jetés à l'eau pour tenter de sauver Willy, mais le poids de l'animal ne permettait pas de le déplacer.

Les secours ont donc fait appel à un spécialiste des cétacés qui leur a conseillé une méthode originale nécessitant une lance à incendie, rapporte France Bleu. Le jet d'eau à haute pression a été dirigé sous l'animal afin de lui permettre de se retourner. Elle a ainsi pu rejoindre le large.

L'espèce à laquelle appartenait l'animal n'a pas été identifiée avec certitude. Il pourrait cependant s'agir d'un rorqual commun, un mamiphère que l'on trouve un peu partout sur la planète, et notamment en Mer Méditerrané. La présence de cétacés jusqu'à l'entrée du port de Marseille n'est d'ailleurs pas rare. Deux autres avaient déjà été observés début octobre.

"Grosse sardine !!!!", a tweeté la police des Bouches-du-Rhône, en référence à celle qui aurait bouché l'entrée du port de Marseille. A noter que l'expression utilisée pour taquiner la tendance à l'exagération des Phocéens fait référence non pas à un poisson mais à un navire. La Sartine avait en effet coulé à l'entrée du Vieux-Port à la fin du XVIIIème siècle, en obstruant l'entrée. La ressemblance entre les deux sonorités a fait le reste.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il n'est pas rare de croiser des cétacés à l'entrée du Port de Marseille.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-