Une chasseuse abat une girafe noire et crée la polémique (photos)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Une chasseuse abat une girafe noire et crée la polémique (photos)

Publié le 03/07/2018 à 18:13 - Mise à jour à 18:14
©reelcamogirl/Instagram
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Tessa Thompson Talley, une chasseuse américaine, a créé la polémique après avoir tué une girafe noire en Afrique du Sud. Si les faits remontent à un an une association a partagé les clichés de la femme et de sa victime mardi dernier.

L'année passée, Tessa Thompson Talley dévoilait sur un compte Instagram des photos d'elle avec une girafe noire qu'elle venait tuer. A part des félicitations, la jeune femme venue du Kentucky n'a pas été inquiétée.. jusqu'à mardi 26.

Une association, AfricaDigest, a en effet exhumé les clichés. L'organisation s'est indignée du laxisme des autorités d'Afrique du Sud quant à la chasse des animaux sauvages. La girafe noire est en effet un mammifère rare.

"Une blanche américaine sauvage qui est en partie une néanderthal vient en Afrique, tue une girafe noire très rare grâce à la stupidité de l'Afrique du Sud. Son nom est Tessa Thompson Talley. Partagez s'il vous plaît", a ainsi indiqué l'association sur son compte Twitter en dévoilant des photos de la chasseuse et l'animal mort.

A voir aussi: "Écologique" et "respectueuse" - un ministre féringien défend la chasse aux dauphins

Les réseaux sociaux n'ont pas tardé à s'emparer de la polémique et celle-ci n'a pas cessé de gonfler depuis.

Même des célébrités ont réagi à ce post. A l'image de Rémi Gaillard, humoriste et fervent défenseur de la cause animale. "La forme la plus élevée de la vie n'est sûrement pas l'homme", a-t-il écrit sur Twitter.

Le débat fait donc rage entre les défenseurs des animaux et les chasseurs qui soutiennent la jeune américaine qui harcelée, a dû quitter toute forme de réseau social.

"Mon rêve de chasse s'est réalisé aujourd'hui, j'ai traqué une girafe de 18 ans pesant 900 kilos. j'ai pu en obtenir 400 kilos de viande", expliquait-elle après avoir tué l'animal. Il semblerait que le rêve se soit transformé en cauchemar.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un an après avoir chassé une girafe noire, une jeune américaine crée la polémique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-