Une femme blessée par la grêle pour avoir protégé son bébé (photo)

Une femme blessée par la grêle pour avoir protégé son bébé (photo)

Publié le 15/10/2018 à 10:23 - Mise à jour à 10:30
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Jeudi, en Australie, une femme de 23 ans a été sérieusement blessée par des grêlons s'étant abattus sur sa voiture. Elle a recouvert le corps de son bébé pour le protéger, exposant ainsi son dos et ses épaules aux projectiles gros comme des balles de tennis.

La presse anglophone (voir ici) décrit son geste comme un acte de courage "extraordinaire", et la jeune femme a même été félicitée par le Premier ministre australien. Une mère de famille habitant dans le Queensland, dans l'est de l'Australie, a été sévèrement blessée par une averse de grêle. Elle a fait barrage de son corps pour protéger son bébé des grêlons de la taille d'une balle de tennis qui s'abattaient sur leur voiture.

Les faits se déroulent jeudi 11 dans la ville de Nanango. Fiona Simpson, 23 ans, roule avec sa petite fille de quatre mois et sa mère lorsqu'un orage de grêle éclate. La dépression est d'une telle violence que les grêlons font éclater les vitres du véhicule, projetant des bris de verre dans l'habitacle et permettant aux projectiles tombés du ciel de s'abattre sur les occupants.

Voir aussi: Orages de grêle en Charente: à Sain-Sornin, 80% de la population sans toit

La mère n'écoutant que son courage recouvre alors le corps de son enfant offrant son dos aux impacts de la grêle. La jeune femme sera sérieusement blessée avec de nombreux ecchymoses et coupures sur le dos les épaules, et même le visage. Le bébé, lui, n'aura rien. La courageuse Fiona Simpson a également essayé de protéger sa mère, mais sans y parvenir complètement: cette dernière, blessée, a dû aussi être hospitalisée avec sa fille. L'héroïne a décrit dans les médias la violence de la scène en expliquant notamment qu'elle pouvait "voir son bébé crier mais sans l'entendre" dans le vacarme de la grêle était assourdissant.

©Facebook

Le Premier ministre australien, Scott Morrison, a déclaré que la jeune femme "est l'une des personnes les plus courageuses dont j'ai entendu parler récemment". La chef de l'exécutif de l'Etat du Queensland a annoncé, elle, que la jeune femme serait nommée pour une distinction récompensant son courage.

Lire aussi:

Des ballons chargés de sels contre la grêle, ennemie n°1 des vignes

Grêle: 7.000 hectares endommagés dans le vignoble bordelais, 10.000 à Cognac

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La mère a protégé son bébé, s'exposant aux grêlons.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-