Un an de prison pour avoir vendu un traitement d’augmentation des fessiers

Un an de prison pour avoir vendu un traitement d’augmentation des fessiers

Publié le 28/07/2021 à 10:49
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Pour vouloir ressembler à Kim Kardashian ou Nicky Minaj, pas besoin de passer la matinée à faire des squats ! C’est ce que faisait croire un réseau criminel commercialisant une hormone de synthèse, la dexaméthasone, qui profitait de la mode des femmes avec des grosses fesses pour s’enrichir. La tête du réseau qui distribuait ce produit vient d'être démantelé en Seine Saint-Denis, rapporte le Parisien.

Un produit dopant interdit

Une jeune femme a été condamnée à payer une amende de 10 000 euros et à un an de prison dont six mois ferme aménageables, pour la commercialisation de ce produit interdit. Grâce à un signalement de la Poste, des militaires à l’aéroport de Roissy ont repéré un enveloppe contenant de la dexaméthasone, connue comme une puissante hormone anti-inflammatoire, interdite aux sportifs et aux chevaux de course. La jeune femme vendait ce produit depuis plus de deux ans à des clients du monde entier, comme une solution rapide pour réussir à avoir des fesses aussi imposantes que les stars de la télé réalité.

Une solution rapide mais pas bonne pour la santé

Pour une cure de 10 jours, l’hormone était vendue 75 euros, et les clientes s’assuraient une prise de 5 kilos. Pour grossir de 10 kilos, il fallait prendre le médicament 20 jours pour un prix de 120 euros. Selon le docteur Jean-Michel Cohen, cette hormone fonctionnerait comme des stéroïdes, ce qui représente un danger pour le consommateur, qui altère sa santé et son système hormonal.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour grossir de 10 kilos, il fallait prendre le médicament 20 jours pour un prix 120 euros

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-