Une femme de 93 ans accrochée par une camionnette et traînée sur 70 mètres

Une femme de 93 ans accrochée par une camionnette et traînée sur 70 mètres

Publié le 20/06/2018 à 13:33 - Mise à jour à 14:59
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Lundi à Angers, une femme de 93 ans a été accrochée par une camionnette et traînée sur 70 mètres sur la voie publique. Le chauffeur n'avait pas bu ou consommé de stupéfiants. La victime est entre la vie et la mort.

Elle a été traînée sur environ 70 mètres dans des conditions qui ne sont pas totalement éclaircies. Une femme de 93 ans se trouve entre la vie et la mort depuis ce lundi 18 après avoir été accrochée par une camionnette à Angers (Maine-et-Loire). C'est le quotidien local Ouest France qui rapporte l'information.

Selon les premiers éléments connus, le véhicule s'est engagé sur le boulevard Foch, une grande artère de la ville, en tournant depuis la rue Bressigny. Il a probablement accroché à ce moment-là la vieille dame qui attendait sans doute pour traverser. La malheureuse a donc été traînée sur la chaussée sous les cris des passants tentant d'alerter le conducteur pour le faire stopper le plus rapidement possible.

Les pompiers sont arrivés cinq minutes après les faits et ont dû dégager la malheureuse vieille dame toujours encastrée sous la camionnette. Prise immédiatement en charge par le Samu elle a été transportée sous escorte des motards de la police au CHU d'Angers. Selon la presse locale, elle est entre la vie et la mort.

Voir aussi - Accident dans l'Allier: deux morts et des blessés, cinq camions impliqués

Une enquête a été ouverte par la brigade des accidents de la police d'Angers. La thèse de l'acte involontaire semble privilégiée par l'investigation. Le conducteur de la camionnette, salarié d'un artisan et âgé de 52 ans, n'avait consommé ni alcool ni stupéfiant. Il s'est en outre arrêté lorsque les passants lui ont fait comprendre l'horreur en train de se jouer et a attendu l'arrivée des secours.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La malheureuse victime a été traînée sur la chaussée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-