Une femme retrouvée morte aux urgences 12 heures après son admission

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Une femme retrouvée morte aux urgences 12 heures après son admission

Publié le 19/12/2018 à 12:47 - Mise à jour à 12:57
© ALAIN JULIEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris suite à la découverte, mardi, du corps d'une femme aux urgences de l'hôpital Lariboisière. La victime avait été admise 12 heures plus tôt mais n'aurait jamais été vue par un médecin.

Ce n'est que 12 heures après son admission que la victime aurait enfin été examinée, mais le personnel médical n'a pu que constater le décès. Deux enquêtes -l'une interne, l'autre judiciaire- ont été ouvertes pour faire la lumière sur les circonstances de la mort d'une patiente admise lundi 17 à l’hôpital Lariboisière (10e arrondissement de Paris) et retrouvée sans vie le lendemain matin.

Peu d'éléments ont pu être établis sur le parcours de la victime. Selon Le Parisien, qui révèle l'affaire, il s'agit d'une femme d'une cinquantaine d'années qui aurait été amenée lundi soir sur place par les pompiers. Elle aurait bien été vue par une infirmière à l'accueil, mais n'aurait jamais été examinée par un médecin. On ignorait notamment à quel moment la mort est survenue, ni ses causes.

Voir: Série noire à l'hôpital: les urgences à l'agonie

Une enquête interne a été ouverte par Assistance publique - Hôpitaux de Paris, qui a également saisi le parquet de Paris et s'est engagé à "transmettre toutes les informations à la justice". "Il faut comprendre pourquoi, et reconstituer la chronologie précise des faits, connaître les circonstances et les causes de ce décès", a précisé l'AP-HP.

L'incident rappelle la "série noire" connue par plusieurs hôpitaux français au début de l'année avec plusieurs décès de patients après des heures d'attente qui avaient mis en lumière l'état de tension des services d'urgences.

Le gouvernement avait répondu par une vaste réforme du système de santé visant entre autres à désengorger ces services, notamment en incitant les patients à consulter leur médecin lorsque cela est possible.

Lire aussi:

Les urgences bientôt payées pour réorienter les patients?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux enquêtes ont été ouvertes pour savoir comment une femme a pu être retrouvée morte 12 heures après son arrivée aux urgences.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-