Une fillette de 10 ans hospitalisée après s'être étouffée avec son Hand spinner, le jouet à la mode (photos)

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Une fillette de 10 ans hospitalisée après s'être étouffée avec son Hand spinner, le jouet à la mode (photos)

Publié le 19/05/2017 à 06:48 - Mise à jour à 06:50
©capture d'écran Instagram
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un maman du Texas a eu la peur de sa vie après avoir vu sa fille avalé un composant de son Hand-Spinner, le jouet à la mode. Hospitalisée, la petite fille de 10 va bien. Plus de peur que de mal.

Il est le jouet le plus tendance du moment dans les cours d'école. Toutefois, le Hand Spinner peut s'avérer dangereux pour les jeunes enfants. C'est la triste mésaventure qu'a vécu Kelly Rose Joniec, maman d'une petite Britton, âgée de 10 ans, samedi 13.

Cette dernière a décidé de nettoyer son jouet en enlevant les anneaux qui compose le gadget mais fini par avaler l'un des anneaux. "Sur le chemin du retour vers la maison après la natation, j'ai entendu Britton faire un bruit bizarre alors qu'elle était sur la banquette arrière. En regardant dans le miroir, j'ai vu son visage devenir tout rouge et beaucoup de salive s'écoulait de sa bouche", a expliqué cette maman texanne sur Facebook.

Sa maman n'a pas réussi à lui faire recracher l'objet et elle a emmené sa fille aux urgences dans un hôpital du Texas. Là-bas, une radio a montré que le petit cercle était bloqué à l'entrée de l'oesophage de Britton. La petite fille a dû subir une anesthésie et être opérée.

"J'aimerais avertir les autres parents", a ajouté Kelly, "particulièrement ceux qui ont des enfants de moins de huit ans: les poids peuvent se retirer facilement et il y a des risques d'étouffement".

Catherine Heetinger, maman d'une fillette qui souffrait de myasthénie (maladie neuromusculaire chronique liée à un défaut de transmission entre le nerf et le muscle) a inventé ce jouet en 1997. Elle a expliqué dans une interview au Guardian comment elle a eu cette idée: "Je ne pouvais pas ramasser ses jouets ou jouer avec elle du tout. Donc j'ai commencé à jeter des choses avec du journal et à en scotcher d'autres. Ce n'est même pas vraiment un prototype, seulement un semblant de quelque chose. Je pouvais le faire tourner, et elle aussi".

C'est seulement dix ans plus tard que le jouet à été repéré par des parents d'enfants atteints d'autisme. Ils ont vu dans ce jouet un moyen de canaliser l'énergie de leurs bambins pendant les heures d'écoute à l'école.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La maman n'a pas réussi à lui faire recracher l'objet et elle a emmené sa fille aux urgences dans un hôpital.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-