Une handicapée de 18 ans agressée sexuellement et retrouvée morte dans un cimetière

Une handicapée de 18 ans agressée sexuellement et retrouvée morte dans un cimetière

Publié le 08/08/2019 à 08:47 - Mise à jour à 08:48
© JEFF PACHOUD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un appel à témoins a été lancé par les gendarmes des Pyrénées-Orientales après la découverte du corps d'une jeune femme handicapée âgée de 18 ans. La jeune femme a été retrouvée sans vie dans un cimetière d'Estagel, elle aurait été agressée sexuellement puis poignardée.

Le suspect est toujours activement recherché après le meurtre de Priscillia, 18 ans. La jeune femme a été retrouvée sans vie dans un cimetière d'Estagel dans les Pyrénées-Orientales le 7 juillet dernier, depuis les enquêteurs tentent de comprendre qui pourrait être la personne responsable de ce drame.

Le corps de la jeune fille souffrant "d’un déficit intellectuel et d’un handicap moteur léger" a été découvert au lendemain du bal des pompiers auquel elle avait participé.

Selon les constatations qui ont été faites à la découverte du corps, Priscillia aurait été agressée sexuellement puis poignardée à cinq reprises avant de mourir par asphyxie d'une "embolie gazeuse" ou d'une "suffocation mécanique, une pression exercée sur la bouche et le nez". Des traces de violences ont aussi été constatées sur son corps selon Actu 17.

A voir aussi: Un candidat des "Anges 12" incarcéré pour l'agression d'un handicapé

Un ADN masculin a bien été retrouvé sur le cadavre de la victime mais n'étant pas enregistré au fichier national automatisé des empreintes génétiques il n'a pas pu être identifié. Une centaine de personnes ont déjà été auditionnées par les forces de l'ordre, sans succès jusque-là.

Les gendarmes ont ainsi lancé un appel à témoins mercredi 7 pour tenter de découvrir l'identité du suspect.

"Les personnes qui ce soir-là, ont vu la victime, qui ont été en contact avec elle, qui détiennent des vidéos, photographies de la soirée ou qui souhaitent communiquer des informations peuvent contacter les enquêteurs", a précisé la gendarmerie des Pyrénées-Orientales sur sa page Facebook en ajoutant un numéro de téléphone au message: le 06.27.43.50.

A lire aussi:

Un enfant handicapé se fait voler son fauteuil roulant à la plage

Montpellier: ivre, il agresse une handicapée pour lui voler son collier

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un appel à témoins a été lancé après la découverte du corps d'une jeune handicapée dans un cimetière, elle aurait été agressée sexuellement.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-