Une mère de famille tente de se suicider après un triple infanticide

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Une mère de famille tente de se suicider après un triple infanticide

Publié le 29/08/2018 à 20:09
© EMMANUEL DUNAND / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une mère de famille de 30 ans a tenté de mettre fin à ses jours ce mercredi, dans la nuit, en Belgique. Elle a avoué qu'elle venait de commettre un triple infanticide, sur ses trois uniques enfants, tous âgés de moins de 4 ans.

Arthur, trois mois. Fabrice, deux ans. Elise, quatre ans. Ce sont les prénoms et les âges des trois enfants assassinés par leur propre mère ce mercredi 29 en Belgique, près de Bruges.

Cette femme, une infirmière de 30 ans, a tenté de se suicider après les faits, qui se sont produits vers 2h du matin, en fonçant avec sa voiture contre un pilier d'un pont autoroutier selon les médias belges (site en flamand).

Quand les secours sont intervenus, pensant à un classique accident de la route, elle était encore consciente et a avoué avoir tué ses trois enfants.

Leurs corps ont effectivement été retrouvés sans vie dans la maison familiale, située à Varsenare, un quartier de la commune Jabbeke en Flandre-Occidentale.

Lire aussi: une adolescente morte affamée, sa mère poursuivie pour infanticide

Les médias belges ont expliqué que la trentenaire avait été hospitalisée en urgence, mais très peu d'informations ont filtré sur son état de santé. Tout ce que l'on sait, c'est que les enquêteurs n'ont pas encore pu l'interroger.

Est-ce que les petites victimes ont été tuées dans leur sommeil? Les trois autopsies qui seront prochainement pratiquées répondront sans doute à cette question, comme elles détermineront la cause exacte de leur mort.

Le père, qui dormait vraisemblablement à l'étage quand ses enfants ont été assassinés, devait aussi être interrogé.

Dans le quartier, sitôt l'information arrivée aux oreilles des voisins, c'est une onde de choc et de douleur qui s'est répandue.

Une voisine a confié sur RTL Info que c'était, en apparence, une famille sans histoire: "Tout ce que je peux dire, c’est que ce sont des gens très aimables et les enfants aussi. La petite Elise de 4 ans était toujours très soignée. J’ai quelques fois parlé avec la maman et le papa. Je n’ai pas de mots pour expliquer ce qui s’est passé. Evidemment, vous ne savez pas ce qu’il peut se passer au sein d’une famille... Mais ce qui est arrivé est très très grave".

Et aussi:

Jura: la mère soupçonnée d'infanticide est morte

Aube: il tue sa mère de 85 ans et se suicide

La mère demande à son compagnon de fracasser le crâne de son fils d'un an

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une mère de famille a tenté de mettre fin à ses jours ce mercredi en Belgique, et a avoué aux secouristes qu'elle avait assassiné ses trois enfants.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-