Une petite fille de deux ans meurt affamée dans un appartement insalubre

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Une petite fille de deux ans meurt affamée dans un appartement insalubre

Publié le 21/12/2018 à 15:26 - Mise à jour à 15:33
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une petite fille de deux ans est morte de faim dans un appartement rempli de déchets et d'insectes à Glasgow en 2015. Sa mère et la compagne de celle-ci ont plaidé coupable et attendent maintenant de connaître leur peine.

Une petite fille de deux ans a vécu l'enfer avant de finalement mourir de malnutrition et de mauvais traitements en mars 2015 à Glasgow. Sa mère Margaret Wade et sa compagne avaient au départ assuré qu'elles n'étaient pas coupable de cette tragédie.

Pourtant, les médias anglo-saxons ont révélé jeudi 20 qu'elles avaient finalement reconnu leur culpabilité. Le juge chargé de l'affaire a ordonné qu'elles soient emprisonnées en attendant de connaître leur peine.

Lauren vivait dans des conditions déplorables avec deux autres enfants plus âgés. Ils n'étaient pas nourris, ni lavés. Ils manquaient même parfois d'eau.

Ils vivaient dans un appartement insalubres avec les deux femmes. Les lieux étaient jonchés de détritus, de mégots de cigarettes, de nourriture avariée et infectés d'insectes. "Vous ne laisseriez pas un animal dans ces conditions, c'était une misère médiévale", ont expliqué des témoins lors de l'audience des deux accusées."Un zoo aurait été plus saint. Ils devraient pourrir en enfer pour ça".

A voir aussi: Enfant affamé, enfermé dans un placard et torturé: une mère condamnée pour maltraitance extrême

Le 20 mars 2015, malgré un appel aux urgences, la petite fille de deux ans est finalement morte après les très nombreuses négligences dont elle a été la victime. Elle a été transportée d'urgence à l'hôpital par les pompiers, son décès a été déclaré 30 minutes après son admission.

Les médecins l'ont alors décrite comme "maigre, sale et négligée", des examens faits après la mort ont aussi révélé qu'elle était atteinte par des poux depuis plus d'un an. "Les ambulanciers paramédicaux ont ensuite remarqué que la couverture sur laquelle elle était allongée était couverte de poux et de puces. Ils ont dû nettoyer et décontaminer l'ambulance", a ajouté le juge.

"Elle avait des cheveux emmêlés et des milliers de poux dans les cheveux, sur le visage et le haut du corps".

La mère de la petite était semble-t-il aussi très sale. "Elle gardait sa capuche pour dissimuler sa propre infestation de poux. Elle semblait sale et sentait l'odeur de cadavre".

Margaret Wade et sa compagne Marie Sweeney qui réfutaient être coupables des graves négligences sur l'enfant ont finalement plaidé coupable. Elles attendent maintenant le verdict de leur condamnation derrière les barreaux.

A lire aussi:

Affamé par son maître, un chaton mange un autre chat

Une adolescente morte affamée, sa mère poursuivie pour infanticide

Clichy-sous-Bois: affamé, le chien mange le cadavre de son maître

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La mère et sa compagne ont plaidé coupable après la mort de la petite fille.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-