Une salariée de Lidl détourne 3 000 articles abîmés et les revend sur internet

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 30 décembre 2021 - 13:28
Image
lidl
Crédits
Unsplash
3 000 produits détournés pour une valeur totale de 60 000 euros.
Unsplash

Une employée de la chaîne de magasins Lidl a pris l’initiative de donner une “deuxième vie” aux produits endommagés et invendus, en les récupérant chez elle et en les revendant en ligne. Elle a été repérée et attaquée par Lidl. Le parquet a décidé de renvoyer les coupables devant le tribunal dans le cadre d’une audience dite de plaider-coupable qui aura lieu en mars.

Lidl a remarqué une diminution des produits détruits et a soupçonné son employée

Comme le relate La Dépêche, une femme âgée d’une quarantaine d’années à Villefranche-de-Lauragais dans la Haute-Garonne, avait transformé sa maison en entrepôt de livraison. Chaque jour, des palettes des centres de distribution Lidl sont mal manipulées. Les produits ainsi endommagés sont invendables, ce qui les condamne à être détruits. Dans un centre près de Toulouse, alertées par la diminution du nombre des produits endommagés, les responsables du site ont soupçonné une employée et déposé une plainte. Les gendarmes ont ainsi perquisitionné la maison de l'employée en question, découvrant quelque 3 000 produits détournés pour une valeur totale de 60 000 euros.

De la nourriture, de l’outillage, du petit électroménager

L’employée a reconnu avoir détourné la marchandise, aidée par son compagnon, et les avoir proposés régulièrement à la vente sur Internet. En octobre dernier, des employés de Colissimo ont détourné plusieurs colis volés qui ne sont pas arrivés à leur destination. Les deux intérimaires qui s'occupaient du déchargement des camions triaient et se réservaient les colis les plus intéressants, pour les étiqueter avec une autre adresse, celle de complices.