Une septuagénaire bloquée 12 heures au soleil après une chute

Une septuagénaire bloquée 12 heures au soleil après une chute

Publié le 03/08/2018 à 16:50 - Mise à jour à 17:11
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une septuagénaire de l'Yonne est restée de longues heures au soleil jeudi après être tombée de son balcon. Bloquée dans son jardin à cause d'une sévère blessure aux jambes, ses appels à l'aide sont restés sans réponse. Les pompiers sont finalement intervenus dans la nuit.

Elle a certainement vécu les 12 heures les plus longues de sa vie. Une retraitée de Sens, dans l'Yonne, est restée immobilisée des heures dans son jardin en pleine canicule après une chute jeudi 2.

La septuagénaire est tombée du balcon de son domicile situé rue des Vieilles Etuves en plein centre-ville de Sens.

Selon France Bleu Auxerre, la retraitée a été sévèrement blessée aux jambes après cette chute de quatre mètres. Ne pouvant pas se déplacer et bloquée dans son jardin, elle a tenté d'appeler à l'aide.

A voir aussi: Canicule - des spots radio et télé pour insister sur les gestes de prévention

Mais en cette très chaude journée d'été, ses appels au secours sont restés sans réponse. Une voisine a d'ailleurs témoigné et dit ne pas avoir entendu la septuagénaire.

"Ce n'est pas étonnant. On a du double-vitrage et en ce moment, les fenêtres sont fermées toute la journée", a réagi l'habitante au micro de la radio locale.

La victime a finalement été sauvée par sa fille. Inquiète de ne pas avoir de nouvelles, elle a fini par appeler les pompiers.

Les secours sont donc intervenus vers minuit et demi. La septuagénaire a été retrouvée dans le jardin, dans lequel elle est restée bloquée plus de 12 heures, et a été conduite à l'hôpital en état de déshydratation.

Les personnes âgées sont les plus vulnérables face à la canicule avec les jeunes enfants. Il est fortement conseillé de prendre régulièrement des nouvelles de ses proches s'il est impossible de les visiter. Les plus fragiles sont aussi plus sujets à la déshydratation.

A lire aussi:

Canicule - cinq erreurs à ne pas commettre

Canicule - que risque-t-on à ouvrir les bouches d'incendie?

Prévisions Météo - après la canicule, les orages et une semaine "pourrie"?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La septuagénaire est restée bloquée 12 heures dans son jardin en pleine canicule après une chute de quatre mètres.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-