Université de Nantes: en partiel, les élèves reçoivent les corrigés à la place des sujets

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Université de Nantes: en partiel, les élèves reçoivent les corrigés à la place des sujets

Publié le 05/01/2017 à 11:45 - Mise à jour à 11:52
©Stevens Frederic/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Mardi, à l'Université de Nantes, les corrigés d'une épreuve de grammaire anglaise ont été distribués aux élèves à la place des sujets. Le partiel, destiné à des étudiants en première année, a dû être annulé et reporté à 10 jours.

Jamais un examen n'aura semblé si facile. Alors qu'ils étaient en plein partiel, mardi 3, les 500 étudiants en première année d’anglais de l'Université de Nantes ont reçu à leur grande surprise les corrigés de l'épreuve de grammaire à la place des sujets. "On s'est assis dans la salle et on nous a dit que l'épreuve était annulée", a raconté Tristan au micro de France Bleu. Et d'ajouter: "quand on a regardé les feuilles, on a vu que les corrigés avaient été imprimés à la place des sujets. On a bien ri avant de commencer à plancher sur l'autre partie de l'examen, la traduction".

Face à ce cafouillage, l'établissement a reprogrammé l'épreuve qui aura lieu désormais dans un peu moins de 10 jours. Un délai qui permettra sans doute à certains de peaufiner leurs révisions. De son côté l'Université de Nantes, qui avait souhaité quelques heures plus tôt bon courage aux élèves sur Facebook, a minimisé l'incident évoquant une erreur "extrêmement rare". Pour sa décharge, elle a expliqué organiser 800 épreuves de partiels pour le seul mois de janvier.  

Mais ce partiel n’a pas été le seul concerné par un couac puisque les étudiants en master de chinois ont eu en main, lors d'un examen, les sujets d’une autre matière. Les élèves ont donc rapidement rendus les copies aux surveillants.

Une mésaventure similaire a également eu lieu à Toulouse en septembre dernier. Un examen d'entrée à l'Ecole des avocats de Toulouse avait dû être annulé après la distribution du corrigé avec le sujet. A la suite de chaque cas pratique qui leur était présenté figurait un chapitre "correction". Les surveillants s'étaient très rapidement aperçus de l'erreur et avaient repris les documents.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Ce sont les corrigés, et non les sujets, qui ont été distribués aux 500 étudiants en première année d’anglais LLCE.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-